Indicateurs au vert pour le streaming audio

audio

 

Au regard de la dynamique créée par la société norvégienne Spotify, les pays scandinaves sont souvent considérés comme le berceau des évolutions du streaming audio. Au Danemark, l’International Federation of the Phonographic Industry (IFPI) note une croissance annuelle de 40% du streaming audio : la consommation de musique est passée de 45% en 2013 à 63% en 2014. Cette progression s’effectue au détriment de l’industrie du disque (-44%) et du téléchargement de musique (-50%).
Même tendance aux États-Unis où la hausse du streaming audio est de 50% au 1er semestre 2014 selon le rapport Nielsen Audio (vs Q1 2013*).

Les investissements publicitaires continuent de se digitaliser

Alors que l’écoute en ligne ne cesse d’augmenter et que de nouveaux créneaux d’écoute font leur apparition grâce aux supports digitaux, les agences et les annonceurs suivent la tendance en développant un intérêt grandissant pour la publicité radio en ligne et le streaming vidéo.
L’étude menée par STRATA, firme basée à Chicago et spécialisée dans les solutions logicielles d’achat/vente média, révèle une hausse de 53% de la demande publicitaire concernant la radio en ligne par rapport à 2013. Dans le même temps, l’intérêt pour le streaming vidéo augmente de 45%.
Les agences interrogées indiquent que 67% des annonceurs sont davantage intéressés par la vidéo. Youtube est la 1ère plateforme vidéo aux yeux des agences et des acheteurs et capte 72% de l’intérêt d’achat selon l’étude. 53% des sondés ont prévus d’intégrer Youtube dans leurs campagnes.
Google travaille actuellement sur une version de Youtube dédiée uniquement à la musique.

Pas de surprise, une tendance qui se confirme

Dans un rapport en début d’année, le Radio Advertising Bureau (RAB) avait déjà annoncé une hausse de 18% des investissements publicitaires digitaux au dernier trimestre 2013 (vs Q4 2012), soit la meilleure performance tous investissements publicitaires confondus.

* 1er trimestre 2013

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.