Mediameeting, 1er opérateur français de radios d’entreprises, lève 5,5 millions d’euros et va recruter plus de 100 personnes

Capture d’écran 2015-11-27 à 12.17.55


Mediameeting
, 1er opérateur français de radios d’entreprise, vient de boucler une levée de fonds de 5,5 millions d’euros auprès d’Isatis Capital, filiale de BNP Paribas. Ses objectifs : accentuer son leadership français et se développer en Europe. Mediameeting souhaite multiplier son chiffre d’affaires par trois d’ici cinq ans et recruter 115 nouveaux collaborateurs.

« Notre chiffre d’affaires atteint aujourd’hui 8,5 millions d’euros. Nous souhaitons atteindre 25 millions d’euros d’ici 5 ans. Pour cela nous devons nous développer rapidement » , indique Anne-Marie de Couvreur à La Tribune. Le capital de la société appartient à 78 % aux trois associés fondateurs de Mediameeting (Anne-Marie de Couvreur, Frédéric Courtine et Jean-Louis Simonet), et à 22 % à la société de capital investissement.

La société prévoit d’investir dans la recherche et le développement pour s’adapter à l’évolution de l’écoute sur téléphone mobile et pour développer le « podcast d’entreprise » . Une partie de la levée de fonds sera notamment consacrée à la récente création d’un observatoire « Sound & Business ».

Recrutements massifs en perspective !

Le 4 décembre, la société organisera un forum dans ses locaux pour recruter des chefs de projets, journalistes radio et communicants. Une autre opération de croissance externe (après A2PRL l’année dernière) est prévue « dans les trois mois ». Pour rappel, Mediameeting compte dans son portefeuille de clients « 40% du CAC 40 » avec notamment les Laboratoires Pierre Fabre, Total, BNP Paribas, et Airbus.

Bien implanté dans les groupes du CAC 40 (il a travaillé avec 40% d’entre eux), Mediameeting entend accélérer sa croissance grâce à cette deuxième levée de fonds.

Sources : Stratégies, La Tribune, Mediameeting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.