42% des internautes écoutent de la musique sur une plateforme de streaming

Si vous cherchez où sont passés les auditeurs lassés d’entendre toujours les mêmes titres entre des speaks sans contenu local et des écrans pub trop longs et irritants, voici la réponse : 18,4 millions de personnes ont écouté, au moins une fois au cours du dernier mois, de la musique sur une plateforme de streaming à la demande gratuite ou payante, soit plus de 4 internautes sur 10 (42%).

MM-Streaming_Musical copie

Devant l’ampleur du phénomène, des majors comme Universal ou Warner Music ou des mastodontes du web comme Apple ou Amazon ont récemment rejoint le marché en créant leurs propres plateformes de streaming musical. Les acteurs de ce marché sont ainsi très hétérogènes.
Au sein des plateformes gratuites, on peut citer YouTube, Dailymotion ou Tune In Radio; parmi les payantes, Sony Music, Napster ou Fnac Jukebox. Enfin, certaines sont des plateformes « freemium », à la fois gratuites et payantes, à l’image des pure players que sont Deezer, Spotify ou SoundCloud.

Le gratuit et l’ordinateur en tête

Une grande majorité des internautes déclarant écouter de la musique via des services de streaming musical à la demande le font via des plateformes gratuites. Sur le dernier mois, 16,7 millions d’internautes utilisent au moins une plateforme gratuite contre 7,5 millions pour les payantes. 5,6 millions de « streamers » adoptent une consommation mixte partagée entre les deux types de plateformes.
Les modes d’accès aux plateformes de streaming musical à la demande sont variés. L’ordinateur et le téléphone mobile sont les écrans de prédilection pour y accéder et sont plébiscités, avec respectivement 70 % et 50% des streamers qui les utilisent. Ces 2 écrans devancent largement la tablette (20%) et le téléviseur (9%).
Streamers gratuits et payants ne privilégient pas les mêmes écrans. Si les streamers gratuits ont des niveaux d’utilisation des écrans assez similaires à ceux de l’ensemble des streamers, en revanche, du côté des payants, le mobile (56%) passe d’une courte tête devant l’ordinateur (54%).

L’étude Streaming musical à la demande se penche sur le profil des streamers, sur les facteurs de succès ou d’échec des plateformes et sur le type d’écoute : notoriété des plateformes, fréquence, lieu et moment d’écoute, leviers et freins à l’usage de streaming musical, fonctionnalités prioritaires, impact sur les autres modes d’écoute de la musique, satisfaction et mécanismes de recommandation. L’étude est rattachée au dispositif Web Observatoire sur le 3ème trimestre 2015.

Source Mediametrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.