Local Online Advertising Conférence 2017 (NYC) : Le point sur l’évolution commerciale et le développement digital des médias locaux aux USA (2/2)

Grand Hyatt – New York City – 7 mars 2017.  Voici une synthèse des présentations du 2e jour de la plus grande conférence internationale sur la publicité locale online; #LOAC 2017. En exclusivité française sur Radiopub.fr !

Les perspectives 2017 du marché publicitaire local aux USA (Borrell USA)  :

  • 15% des PME américaines projettent d’investir plus en publicité en 2017
  • 40% d’entre elles prévoient d’augmenter leur budget digital dont,  pour les 3/4 d’entre eux, en réduisant le budget des médias traditionnels les plus faibles.
  • Les premiers à subir ce transfert de budget seront les magazines locaux et surtout la presse quotidienne (-40% !), mais aussi la TV et la radio.
  • 62% du budget digital des PME devrait aller sur Facebook, soit près du double par rapport à 2016!
  • Les PME vont consacrer plus de budget à leur présence web (Digital Services : mise à jour et re-design du site, maintenance, production, formation, hébergement, community management…) qu’à la publicité en ligne.

Les nouvelles attentes, considérations, des annonceurs :

  • Les annonceurs vont développer des partenariats avec les médias locaux qui seront en mesure de bien comprendre leurs besoins et qui pourront générer du retour sur investissement.
  • Les annonceurs attendent des commerciaux qu’ils se comportent comme leur « marketing partner », comme des « service people ».
  • Les 3 principales attentes des annonceurs sont le ROI (retour sur investissement), la transparence et la mesurabilité. Pas des impressions ou de la visibilité, mais des résultats ! Pas de packages mais des idées personnalisées.
  • Toutefois, près de la moitié des annonceurs pensent que les médias traditionnels (en particulier TV et radio) les aideront à atteindre leur objectif digitaux.
  • Pour 66% des annonceurs locaux, les principales sources de retours sont ; les recommandations d’autres clients, le bouche à oreille, leur site internet, les réseaux sociaux, les événements et animations. Bien plus efficaces que la publicité payante selon eux.
  • La publicité locale ciblée sur les réseaux sociaux devient l’un des supports de communication préféré des PME.
  • Le management marketing des réseaux sociaux (une forme de community management stratégique) est le segment du marché publicitaire local qui progresse (+ 247% d’ici 2020 !) le plus et le plus rapidement.
  • L’évolution des attentes des annonceurs est passée de : 1- acheter de l’audience à 2- acheter du ciblage pour désormais 3- acheter des consommateurs.

Les annonceurs locaux américains investissements massivement sur Facebook, parce que ça marche, parce qu’ils mesurent les retours et parce que ça coûte moins cher que tous les autres médias !

 

 

Insights en vrac :

  • Le secret de la réussite d’une campagne sur le mobile : la géolocalisation + le bon contexte + la créativité.
  • 95% des acheteurs utilisent internet pour rechercher un bien immobilier. Plus de 50% le trouvent en ligne.
  • Les américains vont passer plus de 14 heures par semaine à consommer des contenus de télévision OTT* en ligne. La consommation de la télévision traditionnelle va rapidement évoluer vers des abonnement payants pour tirer profit de ce nouveau comportement.

*La TV OTT ou télévision Over The Top (box) désigne les modes de consommation de contenus télévisuels qui s’affranchissent non seulement de la télévision linéaire, mais également du fournisseur d’accès Internet.

Que pensent les millennials ?*

 

  • « Un spot de 15 sec  au milieu d’un podcast c’est efficace. Je ne me rends même pas compte que je l’ai entendu, mais il est resté coincé dans mon esprit ».
  • Plus de la moitié des millennials veulent devenir propriétaire d’une maison.
  • Les millennials veulent plus d’infos locales (qu’ils ne trouvent pas sur leurs réseaux sociaux), n’aiment pas les publicité en général, et ne veulent pas payer pour de l’info.
  • Les millennials ne perdent pas de temps à regarder la télévision; ils préfèrent perdre du temps à créer du contenu.

*Millennials, digital natives ou  génération Y,  autant d’appellations pour ceux qui sont nés entre les années 1980 et 2000, qu’on dit être la génération la plus importante depuis les baby-boomers et qui représentera la moitié de la population active d’ici 5 ans.

Le site de l’organisateur : https://www.borrellassociates.com

 

Michel Colin
Mediatic Conseils

 

Vous avez besoin d’aide pour la transformation digitale de votre média local ? Vous voulez approfondir certains sujet de cet articles ? Vous cherchez à développer vos revenus digitaux ? Ne reproduisez pas les modèles du passé ! Evitez de faire des erreurs, des expériences hasardeuses. Profitez de l’expertise d’un consultant qui vous fera gagner du temps et donc de l’argent rapidement. Appelez maintenant Michel Colin au +33 (0) 6 76 15 04 05 (michelcolin (@) mediatic.ch) pour un premier contact téléphonique.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.