Rencontre avec Alain Lievens-Demeyere, le créateur de l’identité sonore Carglass

Alain Lievens-Demeyere est un surdoué de la musique de pub. Très connu dans sa Belgique natale pour avoir remporté plusieurs awards, il est aussi le créateur (en 1985) de l’incontournable identité sonore  » Carglass répare, Carglasse remplace ». Depuis 1999 Alain a installé son studio Fritkot en Polynésie française. Ingénieur du son, arrangeur, producteur, manager, compositeur, musicien, il vient de sortir un album electro world sous le nom de Popa’a. Interview.

Une identité sonore mondialement connue

MC.  » Pouvez-vous nous raconter l’histoire de la création du premier spot Carglass ? « 
ALD.  » Belgique, 1985, l’agence McCann Erickson Bruxelles me briefe pour la création d’un spot radio avec composition originale et création du jingle d’une nouvelle société qui soit répare ton pare-brise, soit le remplace si besoin.

Naturellement est venue l’idée du « Carglass répare, Carglass remplace » et la musicalité des mots a entraîné rapidement cette mélodie simple. Au départ, j’ai fourni un thème de 30 sec. dans lequel était développé en début et en fin, le fameux jingle.

Ensuite Mc Cann a développé toute sa campagne radio, tv, etc. Mais ce n’est qu’en 2001 que le thème est racheté par la France et en 2004 j’ai reçu un appel d’Allemagne pour la signature mondiale avec comme éditeur Warner Chappell.  »

MC.  » Qui a eu l’idée du slogan, du style créatif avec les voix des techniciens en atelier ?  »
ALD.  » Je suis l’auteur du slogan et de la mélodie uniquement. La partie créative des spots tant radio que télé, dépendait de l’agence McCann Erickson Bruxelles. Donc, l’idée de prendre comme comédiens les employés de Carglass, c’est encore eux.  »

 

Les Polynésiens raffolent des chansons en publicité radio

 

MC.  » Comment évolue le marché de la production publicitaire en Polynésie Française ?  »

ALD.  » De 2001 à 2007, le marché était très dynamique. Depuis la dégradation économique mondiale, qui touche également la PF, le marché s’est légèrement refroidi. Une partie des budgets des clients est passé dans la gestion des réseaux sociaux. La radio se porte toujours très bien ici. Je continue à avoir des compositions originales et pas mal de spots. Je sens une plus forte concurrence de la part des radios locales, mais la créativité fera toujours la différence. « 

MC.  » Où sont vos clients  ? « 
ALD.  » Je travaille avec des agences polynésiennes et parfois de Nouvelle-Calédonie. C’est très facile de travailler à distance avec les moyens actuels. Les annonceurs locaux, ne travaillant pas avec une agence, me contactent en direct. »

MC.  » Il y a-t-il des spécifiques locales incontournables pour des spots diffusés en Polynésie ? « 
ALD.  » Les Polynésiens raffolent des chansons et en publicité radio, bien plus qu’en Belgique, on utilise la musique comme véhicule de la marque. En 17 ans d’activité sur le territoire, j’en suis plus de 231 compositions originales. Chiffre que je n’aurais jamais atteint en Europe. Donc, une des spécificités locales est la volonté de pas mal d’annonceurs d’avoir leur jingle musical. Pour certains, je change leur thème tous les 2 ans. « 

 

MC.  » Trouvez-vous facilement des comédiens pour la pub radio ? « 
ALD.  » On trouve tous les talents nécessaires ici. Voix, chants, musiciens, tout va bien. « 

MC. «  Quelles sont les fourchettes de tarifs de vos productions pub radio ? « 
ALD.  » Pour un spot radio 1 voix, texte fourni, il faut compter 20.500 xpf, soit 172 € et pour une composition originale 150.000 xpf, soit 1.257 € . »

MC.  » Selon-vous, quels sont les fondamentaux d’un spot radio efficace ?  »
ALD.  » La créativité au service de la marque.  »

MC.  » Quels conseils donneriez vous à un jeune qui voudrait se lancer aujourd’hui dans la production publicitaire radio ? « 
ALD.  » Oser ! C’est ce que je fais depuis mes 18 ans. A 18 ans, j’ai osé faire un jingle pour la margarine Planta. Et maintenant, à 58 ans, j’ose encore proposer mes compositions ou mes idées créatives et ça marche. Donc, osez !  »

 

Vous pouvez écouter toutes les compositions d’Alain Lievens-Demeyere (Belgique et Polynésie) sur le site : https://www.reverbnation.com/fritkotstudio

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.