Cannes Lions 2017 : aucun spot francophone dans le palmarès radio.

Les Cannes Lions ont été décernés pour la 64ème fois la semaine dernière. Comme l’année passée, c’est Kentucky Fried Chicken qui, dans la catégorie radio, a reçu le Grand Prix pour sa campagne créée par l’agence Ogilvy & Mather de Johannesbourg (Afrique du Sud). Dans ces spots radio des hommes se dévoilent à un psy et évoquent des expériences tristes, mais la plus triste  reste… la fin d’une promo chez KFC.

Comme souvent dans les grands prix internationaux, les styles créatifs primés reposent sur une histoire bien léchée interprétée par des comédiens talentueux.

La recette d’un grand prix radio : un storytelling complètement décalé qui capte l’attention dès la première seconde, des comédiens brillants et un pack shot final simplissime. Nous sommes très loin des spots de réclames encore trop présents sur les radios.

A noter qu’aucun spot issu d’un pays francophone n’a été ni primé, ni même retenu dans la short list. La créativité francophone serait-elle en berne cette année ? Les agences francophones se désintéresseraient-elles du média radio au point de ne pas concourir ? Les agences et annonceurs renonceraient-ils à investir dans la qualité créative audio ? Dommage, car le média radio à besoin de reconsidérer l’importance de la qualité publicitaire, par respect pour les auditeurs autant que pour les annonceurs. Un spot créatif c’est à la fois l’assurance du succès d’une campagne et l’anti zapping par excellence. Pourtant ce ne sont pas les brillants concepteurs-rédacteurs et  les comédiens hors normes qui manquent…

Ecoutez ici toutes les campagnes qui ont été couronnées dans la catégorie radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.