2 exemples de monétisation des médias aux USA

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Face à la baisse des ventes des journaux imprimés et des revenus publicitaires, le modèle du « non-profit » se développe de plus en plus aux USA.

Les médias américains recourent à présent aux dons pour financer une partie, ou la totalité de leur travail journalistique. Malgré le fait que le journalisme à but non lucratif existe depuis les débuts de l’ère du journal, le phénomène se développe de plus en plus. La famille des médias « non-profit » s’agrandit avec « The Salt Lake Tribune » un journal centenaire qui va à son tour recevoir des dons de la part de ses lecteurs.

Malgré les quelques restrictions imposées aux journaux (comme l’interdiction de faire campagne pour un candidat politique), la présidente de Local Media Association, Nancy Lane, considère cette nouvelle formule comme « un modèle d’avenir ».

Les médias américains sont aujourd’hui nombreux à recourir à de nouvelles pratiques pour monétiser leurs médias, de part le « non-profit » entre autre, mais aussi grâce au succès des podcasts.

Le cabinet d’étude de marché américain Forrester, prédit une explosion de l’information locale qui revient sur les devants de la scène avec de nouveaux modèles économiques.

Le digital séduit également et on voit apparaître un fort développement des podcasts dont les revenus devraient doubler et  « devraient dépasser le millard de dollars en 2020 aux Etats-Unis » selon Forrester.

Sources : SMILe est la nouvelle newsletter de Ouest Médialab, organisateur du Festival de l’info locale (FIL).