La radio dope les visites sur les sites vitrines et de e-commerce

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
radio_online_multiplier

Puisque la majorité des consommateurs effectuent des recherches en ligne avant d’acheter, une vitrine internet ou un site de e-commerce est désormais indispensable à toutes formes d’entreprises. La crise du Covid 19 a accéléré cette évolution. Le e-commerce se développe à tous les niveaux, du global au local. Si Google est incontournable pour le référencement d’un site web, la radio prouve à travers 4 études sa puissance pour doper, rapidement et de manière facilement mesurable, les visites en ligne.

Voici les principaux chiffres du e-commerce en France en 2020 (Digital Report 2020) :

  • 87% ont visité un site de e-commerce (tous devices confondus).
  • 82% des Français ont fait une recherche en ligne sur un produit ou un service.
  • 73% ont acheté des produits en ligne (tous devices confondus).
  • 54% des internautes ont fait un achat en ligne via un ordinateur fixe ou portable.
  • 31% des internautes ont fait un achat en ligne sur mobile.

Voyages, tourisme, spectacles, chaussures, mode, informatique, électroménager, équipement auto, beauté, santé, déco… Internet concerne tous les secteurs d’activités, rivalise avec l’achat en magasin et devient un passage incontournable avant l’acte d’achat. Beaucoup de commerces en subissent les conséquences, d’autres en tirent profit. Aujourd’hui on visite le site d’une agence immobilière, d’un parc d’occasion autos, avant de se déplacer sur le point de vente. On commande en ligne et on retire ses achats au drive’in du supermarché. Il faut donc que ces commerçants existent sur Internet et que leur site soit visité.

La radio, le média le plus efficace pour doper les visites sur internet

Pour booster les visites et alimenter leur fichier clients, ces commerces utilisent le référencement naturel et payant (les liens sponsorisés Google), organisent des concours via Internet et les réseaux sociaux, envoient des campagnes d’emailing et promeuvent leur adresse web sur tous les supports possibles.

Parmi toutes les solutions utilisées, les annonceurs constatent que la radio provoque un effet rapide et puissant sur l’augmentation des visites sur leur site web. Pour les annonceurs nationaux, le ticket d’entrée radio est meilleur marché et plus rentable que la télé. Pour les annonceurs locaux ou régionaux, une campagne radio récurrente avec des spots courts diffusés chaque jour et sur le long terme, assure des retours constants, facilement mesurables. Il suffit de surveiller les statistiques Google Analytics pour constater l’adboost pendant les campagnes radio.

4 études démontrent l’adboost radio

La radio est donc, en complément d’un bon référencement, LE média interactif de premier choix pour générer du trafic sur les sites web, promouvoir les pages Facebook ou alimenter les formulaires de jeux des annonceurs. 4 études distinctes démontrent l’efficacité de la radio : Qu’il s’agisse de l’étude belge Google/Var/RMB, de la française Aegis Web Solutions, de celle du Radio Advertising Bureau britannique ou des français d’Atmo.tv, toutes démontrent chiffres à l’appui que la radio est le meilleur média pour générer une augmentation de visites moyenne de +33% (l’adboost), 4 à 12 fois moins coûteuse qu’une campagne à budget équivalent sur un autre support !

Les commerciaux radio peuvent donc gagner de nouveaux clients ou fidéliser des anciens avec des stratégies annuelles axées sur l’augmentation du trafic sur les sites web des annonceurs. La radio sait booster les ventes des sites de e-commerce. Il suffit d’écouter la radio pour constater le nombre récurrent d’annonceurs du e-commerce, pure players (Zalando, Oscaro, Showroomprivé.com…) ou enseignes (Fnac, Boulanger, Leclerc…). La radio sait aussi booster les visites sur les sites institutionnels (mairies, communautés d’agglo…), stimuler les interactions sur Facebook, générer des inscriptions à des concours, renvoyer les consommateurs vers des catalogues, des coupons à télécharger ou tout simplement positionner une marque, une adresse web, en Top of Mind.

L’idéal pour assurer l’entretien de la notoriété, de la réputation d’une marque, et générer un réflexe spontané vers l’enseigne, c’est le sponsoring radio ou un spot court omniprésent sur la durée (plusieurs mois).

Quelques conseils pour les annonceurs radio

Les résultats l’étude Google/Var/RMB sont éloquents: un spot radio génère un ad boost moyen de 33%, autrement dit 33% de recherches Google supplémentaires.

Plusieurs autres observations sont aussi très intéressantes. Voyons plutôt…

  • L’impact d’une campagne radio est d’autant plus grand que la marque est moins connue. Comment expliquer ce phénomène? Sans doute par le fait que les grandes marques génèrent par nature un important volume de recherche.
  • L’impact d’une campagne est encore plus impressionnant lorsque le spot renseigne explicitement l’URL. L’ad boost culmine alors à 59%. Notre conseil: optez toujours pour un call to action marquant, qui fait référence au site Internet.
  • Les spots qui intègrent un logo auditif clairement identifiable génèrent davantage d’ad boost, soit 49%, contre 23% pour les campagnes sans logo audio. Notre conseil: investissez dans le sonic branding et offrez une signature audio à votre marque.
  • Même observation pour les spots de moins de 15 secondes. Leur ad boost est de 62%, contre 35% pour les spots plus longs. Vous souhaitez attirer de nombreux auditeurs sur votre site Internet? Diffusez un message bref et percutant.

 

L’étude menée aux États-Unis en 2017 par le Radio Advertising Bureau (RAB) livre des résultats similaires. Selon cette étude, la radio génère une augmentation moyenne de 29% des recherches Google. Ce chiffre a été obtenu après analyse de 2.100 spots diffusés sur des radios locales, dans six catégories différentes.

Voici les principales observations de l’étude:

  • L’augmentation du volume de recherche est maximal le matin (vers 8h00) et pendant l’heure de midi (12-14h00), avec respectivement 33% et 32%. Deux plages idéales pour vos spots radio.
  • En comparaison avec la télévision, la radio génère 228% de recherches en plus.
  • En termes de contenu des spots, c’est la créativité qui fait manifestement la différence. Plus un spot est créatif, plus nombreuses seront les recherches ultérieures sur Internet.
  • Il est recommandé de citer explicitement le prix, de même que les principales caractéristiques de votre produit. Les annonceurs qui s’adressent directement aux auditeurs sont toujours gagnants.

 

Les liens vers les 4 études :

La radio mène au Web (Google-VAR-RMB / Belgique)
Radio drives to web (AEGIS 2011)
Radio, the online multiplier ( RAB UK)
Radio Drive to Web (Admo.tv)

 

Michel Colin
Mediatic Conseils