A lire sans modération : le hors-série DIGITAL de La Lettre Pro de la Radio

La radio change. De nouveaux usages apparaissent et sont adoptés par les auditeurs. Au milieu de ce maelström, mieux vaut connaître les outils qui émergent et savoir les utiliser pour préserver ses audiences. C’est la philosophie de ce nouveau hors-série gratuit réalisé par La Lettre Pro de la Radio. Une boîte à outils de 32 pages à parcourir durant les vacances pour réussir sa rentrée.

Au sommaire du numéro hors-série DIGITAL : 

  • La boîte à outils de l’audience digitale
  • Laurent Frisch (Radio France) :  » La radio est très agile sur le numérique »
  • Hotmixradio, le succès d’un pure player
  • Comprendre le streaming
  • Créer son podcast en 10 étapes
  • Le podcast natif pour bousculer l’audience
  • Patrick Beja, profession podcasteur
  • Comment dompter les assistants vocaux ? 
  • DAB+ : la France accélère
  • L’écosystème de l’audio digital en juin 2018
  • 4G, 5G… Quelle place pour la radio ? 
  • Le secret des community managers
  • Bien faire vivre ses réseaux sociaux
  • Les Indés Radios : cap sur le digital
  • 4 produits numériques hi-tech incontournables 
  • Radio 2.0 Webinar Series – Saison III
  • Facebook Live : le meilleur ami de la radio ?

5 exemples de revenus digitaux locaux

Dans le numéro 71 de La Lettre Pro de la Radio, paru en septembre 2015, Michel Colin avait déjà rédigé un article intitulé « 10 exemples de sources de revenus digitaux locaux pour vos radios ». Près de 3 ans plus tard, ces 10 pistes sont toujours d’actualité. Mais certaines s’avèrent beaucoup plus profitables que d’autres. Faisons donc le point dans ce hors-série sur le digital en radio.

 

Téléchargez gratuitement le hors-série « Le digital en radio » ICI.

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Téléchargez « L’Audio Digital », le second livre blanc Geste / IAB

Capture d'écran 2016-09-23 22.34.21

 

Le GESTE et l’IAB ont présenté la nouvelle édition du Livre Blanc « L’Audio Digital » ce mardi 20 septembre à la SACEM. Retransmis en livestream dans le cadre du Webinar Series RADIO 2.0, cet événement a été suivi par plus de 130 professionnels sur place ou en ligne.

Télécharger le Livre Blanc ‘Audio Digital’

Ci-dessous le Podcast de la table ronde :

 

 

L’importance du son dans les phénomènes de mémorisation

Sound Value

 

L’importance du son dans la mémorisation fut l’un des deux thèmes présenté en décembre 2012 lors de la conférence Cultur’TV de l’année, organisée par le SNPTV. Voici un extrait du récit de Yves Siméon, créateur de l’agence RELOAD publié par Offremedia le 18/12/2012.

…La deuxième partie de la conférence est dédiée au son. Inutile de rappeler l’Importance du son dans la mémorisation des messages avec les phénomènes de transfert. Pour la marque, la voix est identitaire et peut donc être fortement valorisée. Les voix doivent être travaillées en fonction des objectifs stratégiques.

Les voix de FIP privilégient le confort tandis que celles d’Autoroute FM sont volontairement tournées vers l’éveil.
Nos connaissances des phénomènes de mémorisation du son sont faibles car toutes nos attentions sont sur la production des images. Olivier Covo et Alice Zoghaib, deux spécialistes du son de Sound Value, nous présentent une étude sur la perception de 12 voix réalisée sur un panel de 521 personnes.
L’objectif de l’étude est d’analyser les différentes dimensions de la voix.
La dimension physique : registre, intensité, timbre, rythme, variations, la dimension culturelle : familière, originale, complexe et les éléments contextuelles : voix off ou portée par une personne…

En synthèse voici 5 enseignements :

  1. Le silence est efficacité : Le silence permet d’attirer l’attention, comme le disait Miles Davis :  «la musique est ce qu’il y a autour du silence». La mémorisation est un équilibre entre un niveau de confort auditif et des éléments de stimulation. On retrouve le «traditionnel» débat de la publicité déjà cité.
  2. On préfère tous les voix graves : Les voix de femme grave et publicitaire sont très appréciées, bien que les hommes ont une «certaine tolérance» pour la voix de femmes aigues.
  3. Les voix incarnées sont plus facilement mémorisées : Vincent Lindon est une des préférées du panel. Les voix graves et incarnées comme celle de Pierre Arditi sont très utilisées… D’où l’existence de bulle de spéculation sonore autour de quelques voix très connues.
  4. Les jeunes et les CSP+ n’aime pas les voix trop dominantes : Ils préfèrent des voix non publicitaires. A noter que les jeunes privilégient le rythme au ton.
  5. La cohérence  entre le message et l’univers sonore crée de l’adhésion : La cohérence procure du plaisir, l’incohérence génère des phénomènes de rejet qui ont été observés par Sound Value lors d’une étude réalisée lors des présidentielles.

Pour aller plus loin :

  • De la note aux cerveaux, L’influence de la musique sur le comportement de Daniel Levitin (Amazon)
  • Paysage sonore, Le monde comme musique de Murray Schafer (Amazon)

Yves SiméonRELOAD / Source Offremedia

La Guerre des mondes d’Orson Welles revue et interprétée en français par France Culture

Capture d’écran 2015-11-10 à 16.57.45

En 1938, Orson Welles crée le Mercury Théâtre on the Air (Le Théâtre Mercury sur les ondes). Chaque semaine sur la CBS, il écrit, dirige, interprète et réalise une heure de production dramatique diffusée en direct avec sa troupe de comédiens, de musiciens et de bruiteurs. En faisant croire à des milliers d’auditeurs que le pays était la cible d’une attaque d’extraterrestres, La guerre des mondes suscite une véritable panique et marque profondément l’histoire de la radio.

77 ans plus tard, France Culture a souhaité faire revivre ce grand moment radiophonique en public, en l’enregistrant de nouveau mais sous la forme d’un spectacle radiophonique enregistré en live le 21 septembre 2015.

Alexandre Plank a repris le scénario de Howard Koch,  dont il nous offre une nouvelle version plus musicale que  celle d’Orson Welles, associant à  cette création le compositeur Quentin  Sirjacq.  

Le lien vers le podcasthttp://www.franceculture.fr/emission-fictions-samedi-noir-la-guerre-des-mondes-2015-10-31

Le podcast en son binaural (à écouter au casque !) : http://nouvoson.radiofrance.fr/fiction/la-guerre-des-mondes-en-live-et-en-3d

 

1 Français sur 2 écoute du son au travail !

Mediameeting et Occurrence lancent le 1er Observatoire du Son en milieu professionnel : SoundInBusiness, et dévoilent les résultats du baromètre SoundToWork sur les usages du Son au travail

Capture d’écran 2015-10-28 à 17.01.43

Un constat : Plus on est jeune, plus on écoute du son

49% des sondés ont déjà écouté des contenus sonores au moins une fois sur leur lieu de travail. 29%, en écoutent tous les jours. Une pratique encore plus répandue chez les 18-24 ans qui sont  41% à écouter du son quotidiennement  au travail ! C’est donc par excellence une activité d’accompagnement. 

« Le son est le compagnon préféré des français au travail. Les jeunes (18-24) l’aiment encore plus et le partagent massive- ment. On écoute du son majoritairement pour se divertir ou s’informer mais de nouvelles tendances émergent et le son devient, par exemple, outil de formation. Le numérique n’a pas fini de nous surprendre et je crois que nous n’en sommes qu’au début de ces nouveaux usages ». indique Anne-Marie De Couvreur, Président, co-fondateur de Mediameeting.

Le lien vers le communiqué de presse complet 

 

 

 

RAIN Summit Europe 2015 à Londres : ouverture des inscriptions

RAIN

Pour la 4ème édition du RAIN Summit, les acteurs européens de la radio en ligne se rassembleront le 9 novembre à Londres, au Royal Institution of Great Britain. Les interventions de la journée s’intéresseront futur du média dans le monde digital en évolution.

Chaque année, les conventions RAIN Summit ont lieu plusieurs fois en Amérique du nord et réunissent de nombreux experts et invités de marque. Cet événement a été la première initiative pédagogique autour de la radio sur internet et de l’industrie audio digitale et est aujourd’hui le premier RDV pour les acteurs européens du secteur.

Les thèmes abordés lors des conférences couvrent de nombreuses problématiques : programmation, marketing, mesure d’audience, publicité, réseaux sociaux, aspects légaux et techniques, opportunités à l’étranger, etc. Plus d’informations sur le programme et les intervenants seront publiées prochainement.

RDV en ligne pour les inscriptions !

Restez connectés :

Site : rainnews.com

Twitter :@RAINtwitter

Facebook : RAIN Summits

Pub radio : les 7 tendances majeures de 2015

RAIN_News logo

Dans un article publié en début d’année, le site d’infos radio et internet RAIN News présente 43 prédictions radio pour 2015 selon une vingtaine d’experts radio passionnés par le futur du média. L’éditeur Kurt Hanson nous a aimablement donné l’autorisation de traduire des extraits de l’article et de les publier à l’intention des membres Premium Radiopub.

Voici 7  tendances majeures annoncées en termes de publicité et monétisation audio :

  • En 2015, l’audio va passer d’un média de divertissement à un réel support de communication pour les annonceurs. De nouveaux standards et process vont être définis et mis en place, les liens entre vendeurs et acheteurs vont se resserrer, étant tous dédiés à atteindre l’audience là où elle se trouve (en temps réel dans le bon contexte géolocalisé). Patrick Reynolds (Chief Strategy Officer, Triton Digital)
  • La pub audio en ligne se développe depuis un certain temps déjà. Mais jusqu’à récemment, la plupart des annonceurs achetaient principalement des marques. En 2015, les achats basés sur l’audience vont aller croissant : les annonceurs cherchent à cibler une catégorie de population précise en fonction de critères démographiques et comportementaux indépendamment du contenu ou de la station. Les possibilités de ciblage avancé combiné à des données tierces et les capacités de tracking poussées permettent à la pub audio en ligne de rattraper son retard sur le display et la vidéo (pub one to one, hyper ciblage, retargeting audio…). Alexis van der Wyer (CEO, AdsWizz)
  • Bien qu’à ses balbutiements dans le domaine de la pub audio, l’achat programmatique va se développer et venir compléter les méthodes traditionnelles d’achat du média utilisées par les agences. Alexis van der Wyer (CEO, AdsWizz)
  • Les principaux labels sont en train de remettre en cause les modèles on-demand existants et pourraient dégrader l’offre gratuite. Si tel était le cas, les habitudes de consommation en reviendraient aux radios commerciales, gratuites, sources de découverte pour les auditeurs et de promotion pour les artistes, qui satisfont le besoin on-demand des abonnés (vs téléchargement ou achat de CD). 8tracks executive team
  • Pandora va continuer à gagner des auditeurs et plus encore à développer la monétisation de son audience. Son équipe commerciale de centaines d’experts commerciaux radio va continuer à tirer les CPMs vers le haut au fur et à mesure que les annonceurs réalisent l’efficacité de la pub audio en ligne (grâce à de courts écrans pubs, aux visuels en synchronisation, et au ciblage). Kurt Hanson (Founder, AccuRadio & founding editor, RAIN)
  • L’innovation concernera également le domaine de la création publicitaire audio pour développer l’interactivité entre les marques et les consommateurs. Brian Benedik (VP, North America Advertising, Spotify)
  • Les annonceurs vont de plus en plus considérer l’audio comme un élément clé de leurs campagnes marketing multimédia, et non plus comme un élément à part. La capacité à combiner et suivre facilement différents médias et à mettre en place des offres de retargeting vont renforcer la proposition de valeur de l’audio en ligne auprès des annonceurs. Alexis van der Wyer (CEO, AdsWizz)

Pour lire l’intégralité des tendances annoncées, rdv sur le site Rainnews

La synchronisation publicitaire : une solution durable pour l’industrie musicale ?

ina global

Pour compenser la chute des revenus générés par la vente de supports musicaux depuis 1990, les maisons de disque se sont progressivement ouvertes à la synchronisation publicitaire. L’excellent article de Christophe Magis publié sur INA global présente et questionne les enjeux de l’utilisation publicitaire de titres musicaux. Lire la suite