Une idée promo pour le lancement d’une nouvelle fréquence : le micro-trottoir de bienvenue

Vous ouvrez une nouvelle fréquence, un nouvel émetteur, une nouvelle radio…voici comment réaliser une opération de promotion de proximité, peu coûteuse, interactive, génératrice de viralité, avec un fort capital sympathie !

 

Lire la suite

La nouvelle étude Admo.TV confirme l’efficacité de la radio sur l’augmentation des visites en ligne

Il aura fallu attendre 10 ans pour qu’une nouvelle étude francophone vienne démontrer l’efficacité de la radio sur les visites internet. Depuis l’étude Google-Var « LA RADIO MÈNE AU WEB » de 2007, l’étude « RADIO DRIVES TO WEBSITE » d’Aegis Media Solutions en 2011, l’étude « RADIO, THE ONLINE MULTIPLIER » du RAB UK de 2012, Admo.TV vient de publier l’étude « LA RADIO ET LE DRIVE-TO-WEB«  qui confirme que la pub radio stimule l’activité online des consommateurs.

Lire la suite

Le mobile est désormais le 1er écran de connexion au quotidien en France

Capture d'écran 2016-10-26 12.33.51

Le mobile, 1er écran de connexion au quotidien

En moyenne, les Français sont plus nombreux à se rendre sur Internet chaque jour depuis leur mobile que depuis leur ordinateur. Alors que 42% des Français se connectent quotidiennement à leur ordinateur, ils sont près d’1 sur 2 (49%) à le faire depuis leur mobile, soit 25,5 millions d’individus. Sur l’ensemble du mois, l’ordinateur reste néanmoins l’écran le plus consulté, en couvrant plus de 4 Français sur 5 (81%) contre 70% pour le mobile et 41% pour la tablette.

Source : Médiamétrie Audience Internet Global en France en juillet 2016

Dans la course au media global, le triple média Radio + TV + Web s’impose naturellement

La convergence dont nous parlons depuis longtemps prend la forme du triple média  Radio, TV, Web.  A Triple-Play Network comme disent les américains. On devrait plutôt dire ; Audio + Vidéo + Web pour les contenus,  Online – Social – Mobile pour les canaux, et Personnalisé – Prédictif – Communautaire pour l’expérience utilisateur (UX).

Depuis le lancement de BFMTV en 2005, les radios produisent de l’image sur le web : Europe 1, RTL, RMC, RTL 102,5 (Italie), puis récemment FranceInfo: et hier NRJPlay  (national). La fièvre du média global touche aussi les marchés régionaux ; Fm1today (Suisse) et locaux D!CITV, MaritimaTV … De nombreux projets de « média global » sont en gestation à chaque niveau de marché. Un indicateur : tous les médias achètent des webcams, des micros et engagent des community managers !

 

Capture d'écran 2016-09-07 04.12.14

 

Bonne nouvelle ! La radio dispose d’une très longue liste d’atouts concurrentiels pour réussir sa transformation digitale et migrer vers le triple media :

  • un modèle économique rentable,
  • une consommation du média stable à 2h53 par jour pour plus de 8 français sur 10,
  • l’affinité radio & réseau social, l’interactivité, les communautés,
  • l’hyper-proximité et le mass média en même temps,
  • la géolocalisation en temps réel,
  • des contenus authentiques,
  • un média mobile électronique et 2.0,
  • la maîtrise du Live, de l’événementiel, du gaming et des coûts,
  • la maîtrise du replay, de l’audio à la demande et des podcasts,
  • la créativité illimitée de l’audio,
  • la réactivité en temps réel 7/7-24h24,
  • le streaming one to one,
  • la collecte et l’exploitation facile de datas,
  • des DMP et des offres programmatiques audio opérationnelles,
  • l’efficacité publicitaire transmédia 1+1+1=5.
  • le triple média  Radio + Video + Web est la meilleure combinaison pour impacter et engager les cibles multi-tâches qui consomment, en mobilité ou en ligne.

On pourrait encore trouver d’autres avantages compétitifs dans les radios FM et online, en fonction des talents disponibles et des formats, du plus mainstream au plus pointu. Car en plus d’être une bonne école de communication, de marketing et de ventes, la radio est souvent le berceau médiatique des stars du P.A.F.

Capture d'écran 2016-09-07 04.19.49

Le media global doit inventer un nouveau design pour livrer un accès facile et rapide à l’info, rendre service à l’internaute-lecteur-auditeur-consommateur. La publicité doit s’adapter à cette nouvelle logique de consommation média : il faut penser des formats intelligents, qui ne gâchent pas l’expérience utilisateur (l’UX) quel que soit le support, mobile, tablette, ordinateur ou SmartTV. (A lire absolument « L’UX au service des médias, mode d’emploi » ).

Une rentrée sous le signe de l’innovation mediatique !

Peu après la rafraichissante surprise des premiers jours du triple média FranceInfo:, NRJ lance la plateforme digitale NRJ Play qui réunit les contenus des médias TV, Radio et Web du groupe. Au même moment, la régie NRJ GLOBAL lance 5 nouveaux dispositifs Radio FM + Radio Digitale innovantes (A lire  « NRJ GLOBAL lance 5 offres publicitaires radio FM + radio digitale innovantes« ), ciblés vers les 25-49 ans, pour  « augmenter les ventes lors des pics de consommation de fin d’année« .

Ces cinq offres impactantes combinent la puissance des radios du Groupe NRJ (21,7 millions d’auditeurs chaque semaine) et celle de ses 220 radios digitales, qui réalisent plus de 53 millions de sessions d’écoutes actives chaque mois. Avec une offre triple media de cette puissance, le prix de l’action NRJ devrait se consolider (et donner au groupe multimédia une valeur de rachat qui devrait convenir à son fondateur ;).

Kevin Benharrats (source offremedia.com) « Nous avons initié, il y a un an, une stratégie de déploiement digital d’envergure qui s’est concrétisée par plusieurs réalisations, notamment le lancement du site NRJ Games, dédié aux jeux-vidéo et à la high-tech, la refonte des sites de nos radios, la mise en place d’une DMP, ou encore la création d’une offre programmatique audio inédite. (…) NRJ Play occupe une place centrale dans notre écosystème digital en exposant tous nos médias (…) », déclare , Directeur Délégué des activités commerciales et du développement numérique NRJ Group.

nrjplay

 

En résumé, le sprint est engagé ; les contours du « média global » se dessinent sous nos yeux et dans nos oreilles. Le triple média se construit autour de la vidéo, de la radio et du web. Exit le print qui ne ferait ni vidéo, ni audio. Dans cet emballement médiatique, la qualité, l’authenticité et la créativité des contenus feront la différence. La monétisation reste le nerf de la guerre. Mais c’est visiblement l’audio qui offre encore la meilleure rentabilité et le modèle économique le plus fiable, surtout lorsque la radio développe des offres globales radio + web + vidéo, (auxquelles il convient de rajouter l’événementiel). Reste à savoir quelles places occuperont les géants du web dans cet échiquier ?

Michel Colin
Mediatic Conseils

 

 

Désormais, seuls les revenus digitaux locaux permettront aux radios développer leur part de marché publicitaire

Selon ZenithOptimedia, entre 2013 et 2018, la part de marché publicitaire de la presse aura sombré dans les abîmes et la radio finira par ne perdre -5,1%. Alors que sur la même période Internet aura gagné +23,6%. La radio s’effrite doucement à 6,5% en France (alors qu’en Belgique elle frôle les 14% de part de marché publicitaire).

Fr-ZenithOptimedia-growth-ad-spend-dec-2015

ZenithOptimedia (Publicis)

La croissance radio n’est donc concevable qu’à travers le développement d’activités Internet.

Même si les marges digitales sont faibles et que l’enjeu reste modeste, la radio a tout à gagner en élargissant naturellement son offre publicitaire vers le Web. Les offres radio doivent tendre vers des solutions Radio + Social + Mobile, tant pour les annonceurs locaux que nationaux.

Pour cela, les radios peuvent aisément développer :

  • la commercialisation de concepts Radio + Social + Mobile avec des applications concours (Facebook, Instagram, Twitter…). Afin de générer des revenus additionnels mais aussi pour séduire de nouveaux annonceurs avides de social & mobile à travers des OP globales.
  • la récupération de datas précieuses et leur optimisation (location, maillings, newsletters, push sms, couponing, OP hors médias…).
  • la commercialisation du streaming géolocalisé et des podcasts (ventes programmatiques sur les plateformes et adexchanges comme TargetSpot, Triton Digital, AdsWizz). Le streaming offre un inventaire nouveau, quasi illimité et aujourd’hui vendable avec des marges confortables.

Il est temps d’enclencher votre commercialisation digitale !

Mediatic Conseils analyse depuis 10 ans les sources de revenus Internet des médias locaux et compile les réussites observées dans de nombreux pays. Le fruit de cette recherche permanente alimente notre activité de conseils et aussi la formation commerciale « Générer des revenus Internet locaux » dont la prochaine session inter se déroulera à Paris le jeudi 30 juin (places limitées, inscrivez-vous en cliquant ICI). Des formations en intra sont possibles sur demande.

inscriptions RadiopubAwards
Cette formation unique en France se concentre, sous la forme d’un atelier interactif, sur les solutions simples à vendre par l’équipe commerciale, sans investissement significatif ni besoin de ressources humaines supplémentaires.

Une session experte est également disponibles pour les médias locaux qui souhaitent s’engager dans le développement d’activités webmarketing.

Capture d'écran 2016-04-05 10.55.52

 

Pour tout renseignement sur les formations commerciales Radio + Internet ou sur le développement rentable des activités digitales des radios, contactez Michel Colin pour un entretien téléphonique.

 

Pour info, voici les prévisions Magna Global (IPG Mediabrands)

Fr-marchepub-prévisions-magnaglobal-dec2015

 

 

 

 

 

 

 

Rencontres Radio 2.0 : découvrez le programme !

Radio-20-2015

L’organisation des Rencontres Radio 2.0 a dévoilé le programme complet de l’événement qui aura lieu le mardi 13 octobre dans les locaux de la Sacem à Paris. Le thème de cette édition 2015 concerne le pouvoir imaginaire de la radio et sa capacité unique à raconter des histoires : « La radio 2.0 et vous ? Raconte-moi une histoire ».
L’an dernier, l’événement a attiré plus de 2800 visiteurs et l’attention de la twittosphère (2nd topic). Cette année, les Rencontres sont organisées en partenariat avec la Sacem Université et l’Ina et rassembleront 50 intervenants pour 10 keynotes, 4 tables rondes, 7 workshops et 4 études exclusives.

Les différents ateliers et conférences couvriront 4 thèmes principaux :

  • Radio parlée, storytelling et podcast
    Comment écrire le sport, l’info ou la fiction, à l’heure du média global ?
  • UX ou l’art de la navigation
    Mise en scène du parcours utilisateur, expériences immersives, gamification des interfaces
  • La radio 2.0 et vous ?
    Comment les animateurs impliquent leur communauté d’auditeurs. Une rencontre unique avec le public
  • Pub audio : à chacun sa campagne !
    Valoriser l’audio à l’âge digital : Panorama des scenarii créatifs, retour d’expériences mesurées, diversités des supports.
    Keynote introductif par Guillaume Astruc (IP France) : présentation du Laboratoire Sonore
    Animé par Cherifa Afiri (TargetSpot)

    Avec Eric Puel (Aegis/Carat)
    (McDonald’s)
    Christian Menez (Sony music)
    Tristan Rachline (Deezer)
    Yann Thébault (Spotify)
    André Taliercio (Triton)

Côté pub, ne manquez pas les rendez-vous en fin d’après-midi:

05:10 PM >> Etude Investissements Pub Radio 2.0        
Corinne In Albon (Kantar Media) : 2 an de pige publicitaire radio 2.0, focus sur les leaders de l’investissement 2015
05:25 PM >> Grand Prix – Présentation des nominés Meilleure Pub Radio 2.0
05:30 PM >> 4ème table ronde : Pub audio : à chacun sa campagne !

Si vous n’êtes pas encore inscrits, RDV sur le site des Rencontres et bénéficiez du tarif Early Birds pour toute inscription avant le 2 octobre.

En attendant le 13 octobre, restez connectés :

Site : rr20.fr
Twitter : Radio_20
Facebook : Radio 2.0 Paris
YouTube

Rencontres Radio 2.0 : save the date !

Radio-20-2015

Initiées en 2011, les Rencontres Radio 2.0 sont désormais un rendez-vous annuel incontournable pour les pros de la radio en ligne. Elles auront lieu le 13 octobre dans les locaux de la Sacem à Paris.
L’an dernier, l’événement a attiré plus de 2800 visiteurs et l’attention de la twittosphère (2nd topic). Cette année, le focus sera sur le pouvoir imaginaire de la radio et sa capacité unique à raconter des histoires : « La radio 2.0 et vous ? Raconte-moi une histoire ».

Les différents ateliers et conférences couvriront 4 thèmes principaux :

  • Radio parlée, storytelling et podcast
    Comment écrire le sport, l’info ou la fiction, à l’heure du média global ?
  • UX ou l’art de la navigation
    Mise en scène du parcours utilisateur, expériences immersives, gamification des interfaces
  • La radio 2.0 et vous ?
    Comment les animateurs impliquent leur communauté d’auditeurs. Une rencontre unique avec le public
  • Pub audio : à chacun sa campagne !
    Valoriser l’audio à l’âge digital : Panorama des scenarii créatifs, retour d’expériences mesurées, diversités des supports

Le programme complet sera dévoilé d’ici quelques semaines, restez connectés :

Site : rr20.fr
Twitter : Radio_20
Facebook : Radio 2.0 Paris
YouTube

Zoom sur Radiooooo, une webradio collaborative originale capable de lever 500’000 euros

radiooooo

Radiooooo est une webradio collaborative lancée en juin 2014 par un groupe de DJs et artistes français.

Le concept : faire voyager l’auditeur en musique, aux quatre coins du monde et à travers le temps. Sur le site au graphisme manuel, il suffit de sélectionner un pays, une époque (toutes décennies disponibles des années 1900 jusqu’à aujourd’hui) et de se laisser porter par les mélodies (ça ressemblait à quoi un tube kazakh dans les sixties ?). En tant que plateforme collaborative, Radiooooo offre la possibilité aux utilisateurs de créer un compte pour partager leurs découvertes musicales et connaissances.

radiooooo-radiopub

6 mois après son lancement, la plateforme comptait déjà 450 000 utilisateurs et 8 000 connections par jour.

Grâce à une levée de fonds de 500 000 euros en avril dernier, la webradio va pouvoir se développer à l’international. Sur la question de la monétisation du site, les fondateurs expliquent que la 1ère version du site à été financée par une levée de fonds et qu’à terme, la base de données de titres leur permettra de générer des revenus. L’accès à la plateforme restera gratuit. 

Les dernières fonctionnalités ajoutées permettent désormais aux utilisateurs d’acheter leurs trouvailles musicales préférées via le site ; de sélectionner différentes destinations et décennies pour écouter une playlist aléatoire ; et de partager leurs écoutes sur les réseaux sociaux.

Pour un tour du monde et des époques en quelques clics, allez faire un tour sur Radiooooo.