Neuromarketing : Sept, le nombre magique

neuromarketing

Voici des éléments scientifiques qui pourraient vous aider à expliquer à vos clients pourquoi limiter le nombre d’informations dans un message dans le but de le rendre plus efficace.

Les travaux de George A. Miller publiés dès 1956 dans un article scientifique resté célèbre, The Magical Number Seven, Plus or Minus Two[1] (Sept, le nombre magique plus ou moins deux), établit que le nombre sept correspond approximativement au nombre maximal d’éléments qu’est capable de traiter l’esprit humain.

Lire la suite

Radio & Twitter : les bons horaires pour engager davantage votre audience

best-time-for-twitter

Buffer app a analysé 4,8 millions de tweets provenant de 10 régions du monde différentes, entre octobre 2010 et mars 2015, pour déterminer les meilleurs moments auxquels Twitter.

À l’échelle mondiale

En général, les tweets postés tôt le matin sont ceux qui bénéficient du meilleur taux de clic. En revanche, c’est le soir et tard la nuit que les retweets ou favoris sont les plus nombreux. Selon l’étude, le meilleur moment pour twitter, toutes zones géographiques confondues, est entre midi et 13h.

C’est entre 11h et 13h, avec un pic de 12h à 13h que le plus grand nombre de tweets sont postés, et entre 15h et 16h que la twittosphère est la plus calme.

Zoom sur l’Europe

Les meilleurs moments pour twitter varient significativement d’une région à l’autre. En Europe centrale, il est préférable de twitter l’après-midi pour atteindre un taux d’engagement maximal (16h-17h) alors qu’en Europe de l’est, le moment idéal se situe plutôt aux alentours de 20h-21h.

Most-Popular-Time-to-Tweet-Europe

Ces infos sont précieuses pour les radios qui mettent en place des campagnes, opérations ou jeux-concours en parallèle avec Twitter. Programmer ses posts aux moments propices en fonction du réseau social utilisé participe à renforcer significativement l’engagement de votre communauté en ligne.

La planification stratégique des tweets doit également être combinée à l’utilisation de hashtags pertinents. Etant donné la volatilité des tweets, un post sans hashtag et planifié à la mauvaise heure sera noyé dans la masse d’informations partagées sur la twittosphère.

Lire le compte-rendu complet.

SwissRadioDay 2015 : découvrez le programme

 

swissradioday2015-radiopub

Après avoir annoncé la présence de Mark Ramsey pour une keynote sur les meilleures stratégies audio de demain, les organisateurs du SwissRadioDay viennent de révéler le programme de cette journée riche en conférences, débats et échanges entre professionnels de la radio en Suisse.

Programme 2015 :

  • Le futur de la radio en Suisse après la votation sur la LRTV
  • Mark Ramsey: Les meilleures stratégies audio pour demain
    Stratège média américain de renom, Mark Ramsey vient pour la première fois en Europe présenter ses idées sur notre secteur.
  • La publicité radiophonique, ça fonctionne!
    SwissRadioworld présente les résultats de sa première étude sur l’efficacité de la publicité à la radio.
  • La radio numérique en Suisse – quelle audience?
  • Bye-bye VHF!
  • Nos Radio Stars 2015
  • Samantha Moy, BBC 6Music, la radio en tant que marque

RDV le 27 août au Kaufleuten de Zürich ! Pour vous inscrire, remplissez le formulaire en ligne sur le site de l’événement.

Restez connectés :

Site : www.radioday.ch
Facebook : Swiss Radio Day
Twitter : @SwissRadioDay
Chaîne YouTube
Flickr

1 raison de plus de s’inscrire au SwissRadioDay 2015

mark-ramsey-swissradioday

Evénement majeur organisé chaque année depuis 2000 par la SSR et les radios privées suisses, le SwissRadioDay aura lieu le 27 août au Kaufleuten de Zürich. Comme l’an passé, il sera de nouveau associé à l’International Radio Festival, manifestation publique annuelle rassemblant des animateurs, programmateurs et producteurs du monde entier qui se produisent en live et donnent ainsi un aperçu de ce qu’est la radio à travers le monde.

Les organisateurs du SRD viennent tout juste d’annoncer la présence de Mark Ramsey pour l’édition 2015 du salon. Expert en stratégie média, chercheur et trendmaker, il a collaboré avec de nombreux acteurs du secteur tels qu’Apple, iHeartMedia (Clear Channel), Pandora, CBS, Bonneville, Sirius XM, U-T San Diego et EA Sports. Il est à l’initiative du 1er festival sur l’audio du futur lancé en 2013 (hivio a eu lieu les 4 et 5 juin à Los Angeles cette année). Mark Rasmey est également connu pour son blog sur l’industrie audio et du divertissement.

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire au SwissRadioDay sur le site de l’événement.

Et pour suivre les infos sur les participants et le programme de la journée qui seront publiées au fur et à mesure de l’été, restez connectés :

Site : www.radioday.ch
Facebook : Swiss Radio Day
Twitter : @SwissRadioDay
Chaîne YouTube
Flickr

Quelle est la valeur de votre base de données auditeurs ?

wysija-pigeon

Malgré les réticences à propos des campagnes d’emails, celles-ci ont encore de beaux jours devant elles. Il est grand temps que les radios prennent conscience de la valeur de leur base de données auditeurs et l’utilise pour booster leur marque en ligne. 

Voici un exemple concret de Neil Patel, co-fondateur de Crazy Egg, Hello Bar, et KISSmetrics, illustrant l’impact des campagnes d’emails en termes de trafic, d’engagement et de revenus par rapport à d’autres leviers (search, réseaux sociaux, trafic direct, etc.). Neil Patel aide des entreprises telles que Amazon, NBC, GM, HP et Viacom à booster leurs revenus. En avril 2007, il lance Quick Sprout, un blog rassemblant des recommandations pour augmenter le trafic de votre site internet. En juillet 2014, il a collecté 184,291 emails via Quick Sprout – dont 126,443 adresses sont toujours actives – et a envoyé 62,619,592 emails.

Ces emails et les réactions engendrées lui ont permis de tirer les conclusions suivantes :

  • Les emails génèrent un trafic important. En juin 2014, 16.25% du trafic de Quick Sprout provient des emails envoyés à sa liste qui est composée de prospects qualifiés.
  • Les emails génèrent davantage de commentaires. En juin 2014, les emails envoyés à la liste d’abonnés Quick Sprout ont généré 35.7% des commentaires laissés sur le site, devant le trafic direct, les réseaux sociaux et le search.
  • Les emails génèrent davantage de partages sur les réseaux sociaux. En juin 2014, 34.3% des clics sur les boutons de partage des réseaux sociaux Quick Sprout provenaient des emails. Encore une fois devant le trafic direct, les réseaux sociaux et le search.
  • Les emails génèrent des revenus. 40% des revenus de Quick Sprout proviennent de sa liste d’abonnés, 35% du search, 13% du trafic direct et 8% des réseaux sociaux.
     
    Pour booster le trafic sur le site de votre radio et votre taux d’engagement sur les réseaux sociaux, il est essentiel de collecter une base d’emails qualifiés et de mettre en place une réelle stratégie de content marketing (combien d’envois, à quelle partie de la liste, à quelle fréquence, quel contenu, etc.).  Selon Neil Patel, les meilleurs moyens de collecter des adresses emails sont de loin les popups – malgré leur côté intrusif – (81% des abonnements à la liste de Quick Sprout) et la barre latérale « opt-in ».

    Si vous n’avez pas commencé à récupérer les adresses emails de vos auditeurs, il est grand temps de s’y mettre ! Des outils comme Mailpoet, SumoMe et MailChimp peuvent vous aider à collecter les emails et à envoyer, gérer et analyser vos envois de mails.

    Source : Quick Sprout

Partenariat NRJ/Têtes Brûlées : exemple d’une opé réussie

tetes-brulees-radiopub

Grâce à un partenariat avec NRJ mi-avril, la marque de confiserie pour ados Têtes Brûlées a profité d’une belle exposition auprès des auditeurs de la station.

Pendant une semaine, Cauet et son équipe ont relevé des défis à base des fameux bonbons acides et invité les auditeurs à appeler la station pour parier sur les résultats et tenter de gagner 1000€ et des sachets de bonbons Têtes Brûlées. La marque a même développé des burgers hyper acides gélifiés dans le cadre du jeu.

Un dispositif fun et efficace, adapté à la cible de la marque et à l’audience de l’émission Cauet : les vidéos des défis diffusées sur YouTube sur la chaîne de Cauet ont rapidement généré plus de 140K vues chacune (189K à date pour celle de Julie).

Vidéo teasing de la semaine de défis :

Règlement du jeu Têtes Brûlées – NRJ.

 

L’intérêt des numéros spéciaux pour les radios

numeros_SVA_radiopub

Le téléphone reste le moyen de communication le plus utilisé par les français lorsqu’il s’agit de contacter le SAV d’une marque/entreprise : 84% des français ayant contacté un service client l’ont fait par téléphone. D’où l’intérêt de communiquer sur un numéro facilement mémorisable et véhiculant une image professionnelle.

A l’approche de la révision de la loi (octobre 2015) sur les numéros spéciaux, Webmarketing s’est penché sur le sujet et décrypte en 5 points les numéros SVA et leur utilité.

Qu’est-ce qu’un numéro SVA ?

Les numéros SVA désignent les numéros uniques nationaux, à 4 ou 10 chiffres et permettant d’accéder aux Services à Valeur Ajoutée. Il existe différents modèles possibles : gratuit pour l’appelant ; à coûts partagés ; ou à revenus partagés.

Quel intérêt pour les radios ?

– Offrir un meilleure réponse aux demandes des auditeurs grâce à un n° facile à mémoriser

>> 52% des clients satisfaits du service client d’une marque continuent à consommer des produits de cette marque / 55% des clients mécontents du service client arrêtent de consommer des produits de cette marque. Ceci s’applique également aux médias, particulièrement à la radio avec laquelle les auditeurs ont un lien affectif fort > bien répondre à la demande d’écoute des auditeurs passe par la mise en place de moyens simples pour les mettre en relation avec leur station.

– Mettre en place différents numéros spéciaux en fonction pour réagir aux émissions

– La possibilité de géolocaliser l’appel (localisation par autocommutateur de quartier ou l’appelant tape son code postal)

Source : Webmarketing-com.com

Geofencing : quelles possibilités pour les radios ?

geofencing

Geofencing : stratégie géo-ciblée mobile-to-store

Le smartphone est devenu un outil incontournable du shopping en magasin et de la consommation locale. Le site 1min30 rapporte les chiffres d’une récente étude Google : 85% des consommateurs ont déjà utilisé une appli de m-commerce et 53% des recherches smartphone portent sur des infos locales. Les marketeurs développent donc des solutions basées sur la géolocalisation des consommateurs pour étudier leur comportement et interagir au mieux avec eux. Le geofencing en fait partie. Fonctionnant grâce à l’implantation de balises Bluetooth sur un lieu donné (voir l’article Beacon or not Beacon), il permet d’envoyer des messages push aux personnes entrant/sortant de la zone géographique définie sur un support compatible

Si l’individu possède l’appli d’une enseigne et a activé son bluetooth, il pourra recevoir une offre/un coupon lorsqu’il passera à proximité de celle-ci (en Angleterre, Starbucks envoie des SMS aux clients O2 se situant dans une zone de 2kms autour de leurs cafés).

Les clés d’une stratégie geofencing réussie

  • L’envoi de messages push représente toujours un risque d’être perçu comme intrusif. Pourtant, 77% des consommateurs seraient prêts à partager leur localisation en retour de bénéfices. Il est donc essentiel pour de choisir un call-to-action pertinent, clair et attractif.
  • Attention au timing des offres! Le moment de la journée joue un rôle important dans l’expérience consommateur : une promo restaurant envoyée en plein après-midi aura beaucoup moins d’impact que celles envoyées aux heures des repas.
  • Transparence 100% : pour limiter l’impression d’intrusion, il est nécessaire d’être clair avec l’utilisateur, de lui indiquer d’où provient le message et à quoi il s’expose en acceptant de recevoir ce type d’alertes.
  • Collecter les données : cette technologie permet d’analyser le comportement du consommateur dans la zone définie et d’optimiser son expérience.

Quelle utilité pour les radios ?

On peut imaginer de multiples utilisations de cette technologie intégrée aux applis des stations pour booster leur promo ou leur développement commercial :

  • Envoi d’un message à la sortie de concerts pour inviter les auditeurs à prolonger l’expérience sur leur station
  • Envoi d’un message d’info aux auditeurs se dirigeants vers un bouchon
  • Envoi d’un coupon de réduction, d’une offre spéciale aux auditeurs passant près d’un commerce partenaire

Source : 1min30