42% des internautes écoutent de la musique sur une plateforme de streaming

Si vous cherchez où sont passés les auditeurs lassés d’entendre toujours les mêmes titres entre des speaks sans contenu local et des écrans pub trop longs et irritants, voici la réponse : 18,4 millions de personnes ont écouté, au moins une fois au cours du dernier mois, de la musique sur une plateforme de streaming à la demande gratuite ou payante, soit plus de 4 internautes sur 10 (42%).

MM-Streaming_Musical copie

Devant l’ampleur du phénomène, des majors comme Universal ou Warner Music ou des mastodontes du web comme Apple ou Amazon ont récemment rejoint le marché en créant leurs propres plateformes de streaming musical. Les acteurs de ce marché sont ainsi très hétérogènes.
Au sein des plateformes gratuites, on peut citer YouTube, Dailymotion ou Tune In Radio; parmi les payantes, Sony Music, Napster ou Fnac Jukebox. Enfin, certaines sont des plateformes « freemium », à la fois gratuites et payantes, à l’image des pure players que sont Deezer, Spotify ou SoundCloud.

Le gratuit et l’ordinateur en tête

Une grande majorité des internautes déclarant écouter de la musique via des services de streaming musical à la demande le font via des plateformes gratuites. Sur le dernier mois, 16,7 millions d’internautes utilisent au moins une plateforme gratuite contre 7,5 millions pour les payantes. 5,6 millions de « streamers » adoptent une consommation mixte partagée entre les deux types de plateformes.
Les modes d’accès aux plateformes de streaming musical à la demande sont variés. L’ordinateur et le téléphone mobile sont les écrans de prédilection pour y accéder et sont plébiscités, avec respectivement 70 % et 50% des streamers qui les utilisent. Ces 2 écrans devancent largement la tablette (20%) et le téléviseur (9%).
Streamers gratuits et payants ne privilégient pas les mêmes écrans. Si les streamers gratuits ont des niveaux d’utilisation des écrans assez similaires à ceux de l’ensemble des streamers, en revanche, du côté des payants, le mobile (56%) passe d’une courte tête devant l’ordinateur (54%).

L’étude Streaming musical à la demande se penche sur le profil des streamers, sur les facteurs de succès ou d’échec des plateformes et sur le type d’écoute : notoriété des plateformes, fréquence, lieu et moment d’écoute, leviers et freins à l’usage de streaming musical, fonctionnalités prioritaires, impact sur les autres modes d’écoute de la musique, satisfaction et mécanismes de recommandation. L’étude est rattachée au dispositif Web Observatoire sur le 3ème trimestre 2015.

Source Mediametrie

Les hyper connectés surconsomment la radio

MediametrieDepuis 2013, Médiamétrie mène une étude mesurant les habitudes de consommation internet de la population sur l’ensemble des supports (smartphone, tablette, ordinateur et TV connectée). Lire la suite

La radio dispose de données pertinentes pour impacter efficacement les 13/24 ans

22h00, le nouveau prime time digital des 13/24 ans Courbes d'écoute online et tous supports

Atteindre efficacement les 13/24 ans suppose une bonne connaissance de leurs habitudes de consommation média. Une étude du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) réalisée avec des chiffres de Médiamétrie, nous donne de précieuses indications. Cette semaine, le sujet était à l’ordre du jour d’un colloque intitulé «Les écrans et les jeunes: quelle place, quelle offre, quelles évolutions ?» .  Lire la suite

L’efficacité de la pub varie selon le contexte d’attention

YuMe infographie attention device mobeil
Attention et publicité digitale

En association avec IPG Media Lab, la régie vidéo YuMe publie une étude sur différents facteurs influençant l’attention et la réceptivité des individus en matière de publicité digitale. Le contexte d’exposition à un message est constitué de facteurs externes variés ayant un impact plus ou moins important sur la capacité des utilisateurs à remarquer une publicité. Lire la suite

La grande forme du média radio ne doit pas masquer les menaces du web

 

Mediametrie 11.2014

A l’heure de la publication des sondages nationaux il est d’usage dans la profession de compter les gagnants, les perdants et de mesurer l’évolution du media.  A chacun sa lecture des résultats. Le journal Le Monde a eu l’audace de titrer un article sur le sujet « L’audience radio continue sa lente érosion« . La solidité de notre média n’a pas de commune mesure avec la chute vertigineuse du lectorat de la presse écrite !

Concentrons-nous donc sur la réalité : la radio est aujourd’hui le média qui résiste le mieux au développement d’internet. Lire la suite

78,2% des 13-24 ans écoutent la radio 1h56 par jour !

78,2% des 13-24 ans écoutent la radio 1h56 par jour avec pour principale motivation, la musique (78%). 26,4% des jeunes écoutent la radio chaque jour sur un support numérique, le téléphone mobile arrivant en tête (14,3%) devant l’ordinateur (6,5%) et la TV (2,7%).

Par rapport au reste de la population, les jeunes ont une consommation de la radio un peu plus fragmentée, s’étalant tout au long de la journée. Une tendance encore plus marquée sur les supports numériques. Les horaires du soirs sont donc de bons emplacements publicitaires pour atteindre ce public.

les 13-24 ans et la radio . Mediamétrie 11.2014

  Lire la suite

Les grandes tendances du média radio par Médiamétrie

Les grands chiffres de la radio en France
Forte de son expertise média et des diverses études radio conduites depuis près de 30 ans, Médiamétrie fait le point dans un article publié sur Audience Le Mag sur les grandes tendances radio en France et leurs évolutions.

Ce qu’il faut retenir :

  • Le média radio progresse et rassemble malgré la pression des offres concurrentes (TV, sites, applis) : elle est écoutée par 81,8 % des 15ans et plus sur la période sept 2013 – mars 2014 (+1,4% vs sept 1993 – mars 1994)
  • La durée d’écoute est particulièrement longue (2h57 en septembre 2013 – mars 2014) et a progressé de 5min en 10ans (base 13ans et +)
  • Si la musique et les programmes d’infos sont les principales motivations d’écoute, les programmes locaux sont de plus en plus attractifs : 19,9% de couverture aujourd’hui (vs 17,5% il y a dix ans)
  • La gratuité, la mobilité et l’accessibilité de la radio (9,6 supports par foyer) en font un média puissant et résistant
  • 51% de l’écoute se fait hors domicile et 12,1% de l’écoute des 13+ se fait sur un support numérique (vs 3,4% en 2009)
  • L’écoute numérique est amenée à connaître un bel essor avec l’arrivée de la 4G

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site Audience Le Mag.

Sources : Médiamétrie – 126 000 Radio (Septembre 2013 – Mars 2014) ; Panel Radio 2013/2014 – Panel Radio Premium 2012/2013 – Global Radio Volet 2 (Septembre – Octobre 2013) ; Etude Ad’Hoc Équipement Radio (Février 2013)
 

Media in Life 2013 : l’utilisation d’Internet progresse encore et gagne les seniors.

Selon l’étude Média in Life 2013 de Médiamétrie, les Français ont de plus en plus de contacts médias et multimédias : 44 par jour et par personne en 2013 contre 38,6 en 2008. Une intensification due en grande partie à l’utilisation croissante d’Internet et des téléphones mobiles et aux pratiques en mobilité.

Capture d’écran 2014-03-22 à 11.25.15

Les plus jeunes et les moins jeunes au cœur des pratiques

En termes d’âge, deux tranches de la population tirent les pratiques médias et multimédias : les plus jeunes – de 13 à 24 ans – et les seniors de 65 ans et plus. Ils ont respectivement 51,8 et 45,8 contacts par jour, en forte progression par rapport à 2011. Une augmentation qui peut notamment s’expliquer par la démocratisation des smartphones et le développement des tablettes.

Un nouveau profil émerge : le senior numérique. Agé de 60 ans et plus, il se connecte au moins une fois par semaine à Internet. Le senior numérique a plus de contacts médias et multimédias que l’ensemble des 60 ans et plus : 46,6 versus 45,1. Plus connectés et plus actifs également que leurs congénères, les seniors numériques sont plus de 2 sur 3 à pratiquer leurs activités médias et multimédias au cours de déplacements.

Montée en puissance d’Internet et des loisirs numériques

La puissance des medias classiques est incontestée et reste stable ; près de 9 Français sur 10 ont au moins un contact par jour avec la TV, la Radio, la Presse ou encore le Cinéma.

En parallèle, les loisirs numériques et Internet s’invitent de plus en plus dans le quotidien des Français. Ainsi en 2013, près de 62% des 13 ans et plus ont eu au moins un contact quotidien avec Internet (+5,5 points versus 2011). Le nombre de Français s’adonnant aux loisirs numériques a, quant à lui, augmenté de 4 points en 2 ans ; une progression en grande partie tirée par le téléphone mobile.

De manière générale, les Français utilisent Internet et pratiquent les loisirs numériques tout au long de la journée avec un léger pic entre 18h et 19h. Ils consultent en revanche davantage les médias classiques à 3 moments clés de la journée : entre 8h et 9h le matin, à l’heure du déjeuner et le soir entre 20h et 22h.

Source Médiamétrie Media in Life 2013