L’importance du son dans les phénomènes de mémorisation

Sound Value

 

L’importance du son dans la mémorisation fut l’un des deux thèmes présenté en décembre 2012 lors de la conférence Cultur’TV de l’année, organisée par le SNPTV. Voici un extrait du récit de Yves Siméon, créateur de l’agence RELOAD publié par Offremedia le 18/12/2012.

…La deuxième partie de la conférence est dédiée au son. Inutile de rappeler l’Importance du son dans la mémorisation des messages avec les phénomènes de transfert. Pour la marque, la voix est identitaire et peut donc être fortement valorisée. Les voix doivent être travaillées en fonction des objectifs stratégiques.

Les voix de FIP privilégient le confort tandis que celles d’Autoroute FM sont volontairement tournées vers l’éveil.
Nos connaissances des phénomènes de mémorisation du son sont faibles car toutes nos attentions sont sur la production des images. Olivier Covo et Alice Zoghaib, deux spécialistes du son de Sound Value, nous présentent une étude sur la perception de 12 voix réalisée sur un panel de 521 personnes.
L’objectif de l’étude est d’analyser les différentes dimensions de la voix.
La dimension physique : registre, intensité, timbre, rythme, variations, la dimension culturelle : familière, originale, complexe et les éléments contextuelles : voix off ou portée par une personne…

En synthèse voici 5 enseignements :

  1. Le silence est efficacité : Le silence permet d’attirer l’attention, comme le disait Miles Davis :  «la musique est ce qu’il y a autour du silence». La mémorisation est un équilibre entre un niveau de confort auditif et des éléments de stimulation. On retrouve le «traditionnel» débat de la publicité déjà cité.
  2. On préfère tous les voix graves : Les voix de femme grave et publicitaire sont très appréciées, bien que les hommes ont une «certaine tolérance» pour la voix de femmes aigues.
  3. Les voix incarnées sont plus facilement mémorisées : Vincent Lindon est une des préférées du panel. Les voix graves et incarnées comme celle de Pierre Arditi sont très utilisées… D’où l’existence de bulle de spéculation sonore autour de quelques voix très connues.
  4. Les jeunes et les CSP+ n’aime pas les voix trop dominantes : Ils préfèrent des voix non publicitaires. A noter que les jeunes privilégient le rythme au ton.
  5. La cohérence  entre le message et l’univers sonore crée de l’adhésion : La cohérence procure du plaisir, l’incohérence génère des phénomènes de rejet qui ont été observés par Sound Value lors d’une étude réalisée lors des présidentielles.

Pour aller plus loin :

  • De la note aux cerveaux, L’influence de la musique sur le comportement de Daniel Levitin (Amazon)
  • Paysage sonore, Le monde comme musique de Murray Schafer (Amazon)

Yves SiméonRELOAD / Source Offremedia

Il reste quelques places pour la formation « le spot radio efficace », à Lyon les 23 & 24 juin 2015

Le spot radio efficace

 

Cette formation s’adresse aux annonceurs, producteurs, concepteurs-rédacteurs, comédiens, commerciaux radios, chefs d’antenne, motivés par l’amélioration de la création et de l’efficacité publicitaire radio.

Le spot est déterminant dans la réussite d’une campagne radio. 

Imaginez que la créativité de vos spots devienne votre atout commercial ! Cette formation stimulera votre créativité, vous découvrirez comment concevoir des spots radio plus efficaces, avec des méthodes simples à mettre en oeuvre.

Cette formation unique en France, co-animée par Michel Colin et Richard Cnudde, se déroulera à Lyon mardi 23 et mercredi 24 juin 2015 dans le studio Jeu de Pistes.  
  logo_jeudepistes-1
Au programme :

  • les fondamentaux de la création pub radio efficace, illustrés de nombreux exemples
  • des exercices de prise de brief et de conception-rédaction
  • une vraie séance d’enregistrement en studio avec un comédien professionnel !

Consultez le programme détaillé en cliquant ICI.

Investissement : 949 euros HT par stagiaire. Les frais de formation peuvent être intégralement pris en charge par l’Afdas si votre crédit le permet. Nous consulter si besoin.

Inscriptions et infos détaillées par email à michelcolin@mediatic.ch ou par téléphone au 06 76 15 04 05 ou en cliquant ici :

inscriptions

NB : Cette session inter à Lyon est limitée à 8 participants pour une meilleure interactivité.

Pour en savoir plus sur Michel Colin cliquez ICI et pour consulter des témoignages de participants cliquez ICI

Mediatic Conseils est un organisme de formation déclaré qui vous permet d’obtenir une prise en charge des frais de formation auprès de l’Afdas. Déclaration d’activité enregistrée sous le n° 82 00 02758 74 auprès du Préfet de Région Rhône-Alpes

Le spot radio efficace, une formation à Lyon les 23 & 24 juin 2015

Le spot radio efficace

 

Cette formation s’adresse aux annonceurs, producteurs, concepteurs-rédacteurs, comédiens, commerciaux radios, chefs d’antenne, motivés par l’amélioration de la création et de l’efficacité publicitaire radio.

Le spot est déterminant dans la réussite d’une campagne radio. 

Imaginez que la créativité de vos spots devienne votre atout commercial ! Cette formation stimulera votre créativité, vous découvrirez comment concevoir des spots radio plus efficaces, avec des méthodes simples à mettre en oeuvre.

Cette formation unique en France, co-animée par Michel Colin et Richard Cnudde, se déroulera à Lyon mardi 23 et mercredi 24 juin 2015 dans le studio Jeu de Pistes.  
  logo_jeudepistes-1
Au programme :

  • les fondamentaux de la création pub radio efficace, illustrés de nombreux exemples
  • des exercices de prise de brief et de conception-rédaction
  • une vraie séance d’enregistrement en studio avec un comédien professionnel !

Consultez le programme détaillé en cliquant ICI.

Investissement : 920 euros HT + 29 euros de frais pédagogiques par stagiaire. Les frais de formation peuvent être intégralement pris en charge par l’Afdas si votre crédit le permet. Nous consulter si besoin.

Inscriptions et infos détaillées par email à michelcolin@mediatic.ch ou par téléphone au 06 76 15 04 05 ou en cliquant ici :

inscriptions

NB : Cette session inter à Lyon est limitée à 8 participants pour une meilleure interactivité.

Pour en savoir plus sur Michel Colin cliquez ICI et pour consulter des témoignages de participants cliquez ICI

Mediatic Conseils est un organisme de formation déclaré qui vous permet d’obtenir une prise en charge des frais de formation auprès de l’Afdas. Déclaration d’activité enregistrée sous le n° 82 00 02758 74 auprès du Préfet de Région Rhône-Alpes

Le lendemain des Rencontres Radio 2.0 participez à la journée de formation « Comment générer des revenus digitaux locaux ? »

revenus-digitaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mardi 14 octobre :  Le lendemain de la conférence Radio 2.0 qui se tiendra à Radio France, Optimisez votre déplacement et participez à une journée de formation sur la commercialisation de vos espaces digitaux : Web, Appli mobile, streaming, Facebook…

Un atelier-formation unique pour managers, webmasters ou commerciaux qui souhaitent :

  • s’initier à l’univers digital de la radio 2.0
  • organiser les espaces publicitaires et la commercialisation du site web, de l’appli et du streaming
  • Calculer le potentiel de chiffre d’affaires digital de votre radio.

Lire la suite

Le marketing sonore en Normandie : étude et perspectives

Com'Un Son horizontal

Agence spécialisée dans l’identité sonore des marques et des entreprises et implantée à Caen, Com’Un Son a mené la première étude concernant la communication sonore en Normandie et sa perception auprès d’annonceurs et de professionnels régionaux. Entre février et avril 2013, Com’Un Son a interrogé 22 agences de communication et 78 annonceurs par le biais d’un questionnaire. Cette étude a permis d’évaluer leur connaissance du marketing sonore et leur intérêt pour les différents champs d’application qui en découlent, de repérer les motivations et les freins à mettre en place une charte sonore et d’estimer la demande régionale.

Les résultats, parus en juin 2013, montrent la volonté des professionnels de construire une identité d’entreprise forte. Les répondants sont conscients du rôle du marketing sonore sur le développement du territoire de marque et pourtant, seuls 2% des annonceurs utilisent la charte sonore comme outil de communication, et seuls 7% des agences conseillent son utilisation. Si les annonceurs ont davantage recours au print et à internet, la majorité des supports employés sont sonorisables. Après l’accueil téléphonique, le spot radio est le support sonore privilégié par les répondants.

L’étude souligne le paradoxe suivant : dans l’ensemble, annonceurs et agences admettent l’impact de la communication sonore sur les opérations marketing sans pour autant l’intégrer dans leur stratégie. L’absence d’évaluation du résultat est le principal frein identifié (68% des répondants) bien que 83% des annonceurs affirment reconnaître des marques par leur identité sonore. Un autre frein identifié est la méconnaissance de l’offre en Normandie : plus de la moitié des annonceurs et plus d’un tiers des agences ne connaissent aucun prestataire régional spécialisé en communication sonore. En Basse-Normandie, seules 2 agences de création sonore et sound design sont référencées.

Le son est un élément primordial dans la stratégie de communication des entreprises et cette étude met en lumière un secteur d’activité à fort potentiel encore méconnu en Normandie.

Résultats détaillés de l’étude

Rachel Karmazyn

Radio Nova soigne la qualité des pubs de ses annonceurs dans Nova Spot, son studio de création intégré

 

Nova Spots

Radio de contre-programmation, radio qui diffuse ce que les autres ne diffusent pas, qui dit ce que les autres ne disent pas, Nova réussit une fois de plus à passer la barre du point d’audience nationale. Créative et impertinente, elle emploie les mêmes recettes pour la pub, et ça lui réussit !

Dominique Delport et son équipe font un magnifique pied-de-nez à la radio « formatée-hit-top 40 » dont on pensait qu’il était impossible de sortir, pour peu que l’on veuille faire de l’audience en masse.  «Nous réussissons régulièrement à franchir la barre des 530.000 auditeurs/jour avec peu de fréquences, contrairement à nos concurrents. C’est pour moi la confirmation que notre programmation musicale ne s’essouffle pas, que nos animateurs sont toujours pertinents… »

Une autre radio pour les auditeurs… et pour les annonceurs !

Parmi les vrais motifs de satisfaction du directeur, la commercialisation. On se souvient que Nova a quitté les Indés Radios l’an dernier pour se commercialiser elle-même. Nova décidait donc de quitter une confortable rente de situation pour prendre de vrais risques dans un climat difficile. Eh bien ça marche. « Nos annonceurs nous suivent parce que nous avons un studio de création intégré, Nova Spot, qui fonctionne sur les mêmes valeurs que la radio». Créativité, imagination, impertience…

A ses annonceurs, Radio Nova propose de plus en plus de solutions sur-mesure, hors écran, qui donnent à la fois de belles expositions à leurs marques, et qui enrichissent au passage les programmes de la radio. « C’est ce qu’on appelle le Brand Content, très à la mode en ce moment, et qui chez nous fonctionne très bien. C’est notamment l’exemple de notre opération avec Ray Ban : les concurrents (nos auditeurs) doivent nous écrire leur rêve… Nous allons sélectionner le meilleur et l’offrir à celui qui l’aura imaginé, avec Ray Ban ».

Bruno Delport se réjouit aussi d’une opération similaire organisée il y a peu avec Hermès, pour leur nouveau parfum. « Nous voulons pouvoir offrir autre-chose aux annonceurs, comme nous voulons offrir autre-chose aux auditeurs. » L’agence Nova Spot est plutôt bien cotée : c’est notamment elle qui a « commis » la pub Sarenza.com et celle de Cochonou. «Mais aussi la campagne Grand Frais, qui n’est pas diffusée chez nous, mais partout ailleurs… »

De la créativité, de l’enthousiasme, un peu d’audace : de l’audience. C’est en tout cas ce que pense très fort Dominique Delport qui se définit comme « un amoureux absolu de ce média ».

 

Jean-Charles Verhaeghe, MYConseils.fr Article publié dans La Lettre Pro du 16/04/2013

 

 

Le Brief de la Battle Radio Factory : Un Coup de Pub pour la Pub Radio

battle photo

Les 22 agences inscrites à la Battle Radio Factory devront plancher sur un brief unique : la pub pour la pub radio. La Battle est la première grande compétition inter-agences de création publicitaire radio en France.

 

Toutes les infos sur la Battle : http://www.radiofactory.fr et  http://www.facebook.com/radiofactory

Le brief  annonce la couleur : Et si à l’heure du ’’tout-à-l’image’’, la force de la publicité radio était justement qu’il n’y ait pas d’images?

La radio est le roman de la publicité. Comme pour un roman, cette absence d’images offre à l’auditeur beaucoup plus de liberté d’imagination : avec des voix, des sons, des bruitages, une musique, on peut créer une atmosphère, un imaginaire, un univers riche et évocateur qui stimule l’imagination de l’auditeur.

​Pourtant, depuis plusieurs années, la publicité radio semble être devenue le parent pauvre de la publicité. Petit à petit, différentes contraintes sont venues restreindre son champ créatif. Les messages promo sont devenus dominants. Or, nous le savons bien, l’auditeur, surexposé à la publicité, est devenu exigeant. Il aime la publicité quand elle est bien faite. Nous avons donc tout à gagner à remettre l’idée au cœur de ce média à fort potentiel.

Enfin une initiative pour valoriser la création publicitaire radio dans l’hexagone !

Selon le communiqué publié par Offremedia.com « Les agences devront promouvoir la publicité radio en démontrant que la radio est un média riche et efficace avec une campagne de 3 messages radio qui expriment les qualités de la publicité radio. La cible est double : les annonceurs et le grand public. Les 3 scripts sont attendus avant le 15 avril minuit. Les campagnes seront ensuite produites entre le 22 avril et le 24 mai. La campagne qui remportera le Grand Prix sera diffusée sur les 12 stations membres du Bureau De La Radio, pendant 15 jours, avec en mention sur chaque spot : «Ce spot a été conçu par l’agence…»« .

Le lien vers le pdf du brief complet avec les contraintes techniques.

 

 

Une pub chantée ? En voilà une bonne idée !

Poil à la pub Gotainer

 

Depuis les premières réclames chantées par Pierre Daragon dans les années 30, en passant par les mémorables mélodies de Richard Gotainer dans les années 80, la pub chantée a régulièrement marqué l’histoire de la pub radio. Récemment, les spots CanalSat ou les campagnes des 25 jours Auchan ont relancé la formule avec succès. 

La créativité, le talent des producteurs et l’évolution du marché rendent désormais le spot chanté accessible aux annonceurs locaux. Certains studios disposent des ressources et compétences nécessaires pour créer des chansons originales. C’est le cas de Richard Cnudde, du Studio Jeu de Pistes à Lyon qui répond à nos 5 questions :

  1. A quel type d’annonceur s’adresse le spot chanté ? «Un spot chanté s’adresse à tout annonceur qui veut se démarquer à l’antenne. Mais pour un message de pure notoriété, un message d’entretien, le chant est un bon moyen de communiquer»
  2. Est-ce qu’un annonceur local peut s’offrir un spot chanté ? «Oui, un annonceur local pour tout à fait s’offrir un spot chanté, si c’est un annonceur récurrent.»
  3. Quelle fourchette de prix pour un spot chanté ? «Chez Jeu de Pistes, il faut compter de 350 Euros HT pour un logo chanté sur une musique de catalogue, à plusieurs millier d’Euros pour un chant de 30 » avec musique originale. En moyenne, il faut compter 1’000 Euros pour un chant de 25 » sur musique de catalogue». 
  4. A quoi reconnait-on un bon spot chanté ? «Un bon spot chanté est comme une chanson : Une bonne mélodie et surtout, le nom ou ou l’enseigne de l’annonceur facilement identifiable, qui revient en refrain».
  5. Quels conseils donnez-vous aux commerciaux pour bien gérer la production d’un spot chanté avec leurs clients ? «Je conseille aux commerciaux de confier leur annonceur au studio, en toute confiance. Le chant est affaire de choristes et de musiciens. L’annonceur doit éviter un nombre trop important d’intermédiaires». 

Rien ne vaut une bonne démo :


 [Publicité] Jeu de Pistes fait chanter vos pubs !