7 bonnes raisons de ne plus mentionner un numéro de téléphone dans le spot de publicité radio d’un restaurant

Restaurants haut de gamme, ambiance lounge ou pizzeria, bistrot du coin, self service ou fast food, dans le monde entier de nombreux restaurants communiquent en radio de manière récurrente. Même ceux qui sont connus mondialement et toujours bien placés ne se privent pas de se rappeler au bon souvenir des auditeurs. Mais de grâce, évitez de mentionner un numéro de téléphone dans le spot. Pourquoi donc ?

7 bonnes raisons de ne plus mentionner un numéro de téléphone dans le spot de publicité radio d’un restaurant : Lire la suite

7 bonnes raisons de ne plus mentionner un numéro de téléphone dans le spot de publicité radio d’un restaurant

Restaurants haut de gamme, ambiance lounge ou pizzeria, bistrot du coin, self service ou fast food, dans le monde entier de nombreux restaurants communiquent en radio de manière récurrente. Même ceux qui sont connus mondialement et toujours bien placés ne se privent pas de se rappeler au bon souvenir des auditeurs. Mais de grâce, évitez de mentionner un numéro de téléphone dans le spot. Pourquoi donc ? Voici 7 bonnes raisons :

  1. L’objectif du message est de donner envie aux auditeurs de venir manger dans le restaurant, pas de mémoriser un numéro de téléphone ! Le spot radio doit comporter un seul objectif. Donner envie de venir et mémoriser le numéro de téléphone sont deux objectifs distincts.
  2. Certains restaurants (les brasseries, pizzerias, snacks, self-services…) ne font jamais l’objet d’un appel téléphonique de réservation. Si la majorité des nouveaux clients arrivent sans appel préalable, il est donc inutile de promouvoir un numéro de téléphone.
  3. Il vaut mieux consacrer le peu de secondes disponibles à donner envie à un auditeur de venir dans le restaurant. Mentionner un numéro de téléphone occupe de précieuses secondes, au détriment de l’efficacité et de la créativité.
  4. La plupart des restaurants ne disposent pas d’un numéro vert ou d’un numéro facile à mémoriser. Si le téléphone est vraiment indispensable, il faut que le restaurateur commence par investir dans un numéro mnémotechnique.
  5. A moins de le mentionner deux ou trois fois, ou d’avoir un numéro facile, il est pratiquement impossible de mémoriser un numéro de téléphone dans un spot radio. Alors autant ne pas le mentionner.
  6. Le restaurateur doit comprendre que chaque média possède ses spécificités. On ne réalise pas un spot radio comme une annonce dans la presse. Une annonce presse permet d’indiquer des horaires, un téléphone, une adresse, un site web. Par contre un spot radio ne doit véhiculer qu’une seule idée simple : donner envie de venir au restaurant en évoquant le bénéfice consommateur.
  7. Même si l’auditeur avait mémorisé le téléphone du restaurant, il est probable qu’au moment de l’utiliser il ne le retrouve pas et fasse comme tout le monde : consulter Google, les renseignements téléphoniques, les pages jaunes ou son répertoire d’adresses.

Ne pas mentionner un numéro de téléphone ne signifie pas que la pub radio n’est pas adaptée à la restauration, bien au contraire !

Voici 6 arguments pour convaincre un restaurateur et une sélection de spots de publicité pour des restaurants qui ont compris qu’il ne sert à rien de mentionner un numéro de téléphone dans leur spot

Bonjour !  Vous n'êtes pas encore Membre Radiopub ?

Pour consulter l'intégralité de cet article et de centaines d'autres sujets, connectez-vous en cliquant sur Login ou abonnez vous en 2 clics.

Pour seulement 29 € par an :
- accédez à l'intégralité de plus de 1'200 articles et astuces sur la pub radio, 
- écoutez et téléchargez des spots radio parmi notre collection de 2000 messages dans 200 secteurs d'activés différents l
- téléchargez le précieux Calendrier Mediatic 2016 et plein d'autres documents utiles. 

Comme des centaines de pros de la pub radio, rejoignez maintenant la communauté Radiopub !

Consultez les formules d'abonnement à partir de 29 € pour 12 mois. Un modeste investissement pour des retours garantis !

Après avoir lu cet article, validez vos connaissances en répondant à ce quizz :