fbpx

Innovations & nouvelles sources de revenus pour les radios publiques locales américaines

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
WBUR_BIZLAB _summit

Source SMILe, la nouvelle newsletter de Ouest Médialab, organisateur du Festival de l’info locale (FIL).

Les radios publiques locales américaines ont plutôt bien résisté ces dernières années grâce à un modèle économique bien installé mixant subventions de fondations, dons des auditeurs et parrainages d’entreprises. C’est justement parce qu’elles sont “dans un espace relativement protégé” qu’il faut les inciter à innover. Tel est le credo du BizLab impulsé par WBUR, la grande radio publique de Boston.

6 radios locales ont été accompagnées l’an dernier dans leur projet de développement ce qui devrait générer quelques 600 000 dollars de nouveaux revenus en 2020, apprend-on dans cet article du NiemanLab.

Leurs projets:

  • DCist : un programme d’adhésion mensuel pour les lecteurs.
  • Louisville Public Media : adhésions et événements exclusifs pour les membres de do502 , une plateforme locale de listes d’événements.
  • WDET (Detroit) : promouvoir les entreprises locales auprès du public de la station via les réseaux sociaux payants.
  • Capital Public Radio (Sacramento) : une nouvelle stratégie de souscription avec d’autres radios publiques californiennes.
  • WLRN (Miami) : un canal de dons d’adhésion via un bulletin électronique couvrant les questions environnementales.
  • Vermont Public Radio : augmenter les dons en engageant des auditeurs du sud du Vermont dans des publications et des groupes Facebook.

Les retours d’expériences, présentés à l’occasion du BizLab Summit, sont en ligne sur Youtube.