fbpx

Le modèle des podcasts payants se développe

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Spotify a lancé un test de podcasts au contenu payant, sans prélèvement de commission durant les deux premières années, à la différence d’Apple, l’autre géant du secteur.

 

Les podcasteurs pourront mettre en place un abonnement payant qui donnera accès à du contenu exclusif, le plus souvent en complément d’une partie de ses programmes accessibles, eux, gratuitement, a indiqué Spotify dans un communiqué. La formule, encore en test, est réservée à 12 créateurs de podcasts seulement pour l’instant, mais la plateforme audio prévoit de l’élargir à l’ensemble des productions « dans les mois à venir ».

 


Durant les deux premières années, Spotify ne prélèvera aucune commission sur les montants payés aux podcasts par les abonnés. A partir de 2023, une commission de 5% sera instaurée. Avec son modèle intégré, qui réunit plateforme, outils techniques, studios de production, régie publicitaire et maintenant possibilité de contenu payant, Spotify veut proposer une large palette de services pour devenir la destination par défaut des créateurs de podcast.

Spotify a aussi annoncé mardi un partenariat avec la radio publique américaine NPR qui reste, malgré l’intensification de la concurrence, le leader mondial des podcasts. L’accord prévoit que cinq podcasts de la National Public Radio pourront offrir une version sans publicité de leurs programmes moyennant un abonnement payant, un tournant dans l’histoire de NPR, qui avait toujours privilégié la gratuité de ses contenus jusqu’ici.

Apple prend une commission plus importante sur les podcasts payants

L’autre poids lourd du milieu, Apple, a lui indiqué la semaine dernière qu’il proposerait un service équivalent en mai, et percevrait 30% des sommes payées pour des podcasts payants, une part qui passera à 15% après un an d’abonnement. « Maintenant vous pouvez aider vos animateurs favoris à construire leur modèle économique et contribuer à leur créativité », s’est réjoui Tim Cook, le patron d’Apple.

Le service de podcast par abonnement Luminary, l’un des très rares à ne proposer que des émissions exclusives, a annoncé qu’il proposerait désormais son offre payante via Apple Podcast. Lancé en 2019 après avoir levé quelque 100 millions de dollars, Luminary peinait jusqu’ici à atteindre une taille critique. À la différence de la musique, très peu d’auditeurs sont aujourd’hui prêts à payer pour écouter des podcasts, selon plusieurs études.

 

Majelan et Louie Media vendent aussi l’écoute de podcasts sur abonnement

L’écoute sur abonnement payant, sans publicité, est le modèle développé par Majelan, avec un axe essentiellement concentré sur le développement personnel.

Le studio spécialisé Louie Media saisit l’opportunité avec le lancement en mai prochain d’une nouvelle série de 12 podcasts sur la plateforme de la marque à la pomme : « En Écriture ». Dédiée aux « auteurs de l’époque » (écrivains, scénaristes, journalistes, chanteurs, etc.), elle prendra forme de masterclasses. Sur la page du studio de l’Apple Podcasts, les utilisateurs retrouveront l’ensemble de sa production gratuitement à laquelle se greffera l’offre payante spécifique de 3,99€ par mois pour « En Écriture ». Un épisode sera disponible chaque semaine. Parmi les premiers invités, la scénariste Fanny Herrero, la romancière Maylis de Kerangal, la journaliste Ariane Chemin ou encore l’auteur-compositeur-interprète Woodkid.