fbpx

Le radio, championne de la reprise du marché publicitaire français au T1 2021

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Dans un contexte où la crise sanitaire est encore d’actualité un an après le 1er confinement, le marché publicitaire français analysé par l’IREP, KANTAR et FRANCE PUB  amorce une très légère reprise tirée par la performance du média radio.

 

Compte tenu de cette situation, il est pertinent de comparer les évolutions non seulement par rapport à la même période de 2020 (année de crise) mais aussi d’appréhender les évolutions par rapport à 2019 (année de référence de l’avant crise).

Le bilan trimestriel du marché publicitaire est le résultat du rapprochement des données de pression publicitaire brute de Kantar avec les dépenses en net des annonceurs déclarées à France Pub et des recettes publicitaires des régies recueillies par l’IREP.

Au 1er trimestre 2021, quelques médias présentent des résultats positifs par rapport au 1er trimestre 2020, ce qui annonce l’amorce d’une reprise. Cependant, ces médias demeurent tous en retrait par rapport au 1er trimestre 2019.

 

 

La radio nationale affiche la meilleure progression de +10,8% vs T1 2020, et une quasi stabilisation par rapport au T1 2019 à -0,5%.

 

 

 

La radio est le seul média qui clôture le trimestre en positif avec +5,0% de durée et qui, sur mars, affiche des volumes proches de 2020. Le média n’a toutefois pas rattrapé le 1er trimestre 2019 et totalise une perte de 39 760 spots.

 

 

 

La radio affiche la meilleure reprise de tous les médias. Encore une fois, le digital media s’affirme comme le seul levier de croissance pour les médias traditionnels.

 

 

 

Les résultats complets ICI