Au menu du Briefing ; la coiffure, les attentes des annonceurs, podcasts & financement participatifs…

Le sommaire du BRIEFING du 24 mai 2019

 

  • Le spot de la semaine : Shop Coiffure, une identité sonore et un spot de 7 secondes très efficace.
  • L’étude Opinion Way « Les femmes et leur coiffeur » nous donne des arguments et des idées de message pour prospecter ce secteur d’activité.
    • Deux stratégies radio pour les salons de coiffure ; Conquête et Fidélisation. Avec 12 exemples de spots.
  • L’étude Media Trends d’IFOP souligne les attentes des annonceurs à l’égard des régies publicitaires. Instructif !
  • RCF Poitou produit une série de 40 podcasts grâce à un financement participatif.
  • Rendez-vous à Bordeaux le 5 juin pour la première date du RadioTour 2019.

150 commerciaux radio sont abonnés au Briefing !

Le Briefing est une formation à distance (éligible AFDAS), un accompagnement destiné aux commerciaux radio experts ou débutants. Le Briefing c’est un email envoyé aux abonnés chaque vendredi matin à 8h00 (avec une vidéo et un support pdf) + une assistance permanente en ligne et un coaching individuel mensuel.

Demandez votre essai gratuit au Briefing, contactez michelcolin@mediatic.ch

Plus d’infos sur Le Briefing, tarifs et témoignages d’abonnés : https://wp.me/pKwTO-50C

 

 

 

#RadioTour Bordeaux le 5 juin : le programme de l’atelier « Innovation commerciales et nouvelles sources de revenus »

Rendez-vous au Mercure Centre de Bordeaux, mercredi 5 juin, pour la première étape du #RadioTour 2019 avec de 11h à 13h l’atelier « Innovation commerciales et nouvelles sources de revenus » animé par Michel Colin.

 

Programme :

  • Tendances et tour d’horizon des innovations commerciales en local, les nouvelles sources de revenus pour les radios commerciales, associatives ou digitales (Comment commercialiser les réseaux sociaux, les podcast, les datas de la radio ? Comment conquérir de nouveaux clients et signer plus de contrats annuels ? …)
  • Décryptage de 5 actions commerciales locales réussies et discussions ouvertes avec les intervenants Christophe Thielmann (Jordanne FM),  Quentin Lisembart (Getasound), Mickael Lahcen (RCF Poitou & Régie Réseau A)…

Pour consulter le programme complet de la journée, cliquez ICI

 

Du 5 juin au 3 décembre, l’équipe du Salon de la Radio et de l’Audio Digital prend la route et fait étape aux quatre coins de France grâce au #RadioTour. Six dates et six villes pour des journées de conférences gratuites et de rencontres réunissant les professionnels. Première étape à Bordeaux, le 5 juin.

Cécile Mégie directrice de RFI (qui va émettre à Bordeaux en DAB+) s’exprimera sur les nouveaux territoires de la proximité, avec un prisme international. Henri Stassinet, directeur de France Bleu Périgord avec Thierry Steiner directeur du Développement à Lagardère News et Denis Lespiaut président du GRAL évoqueront la proximité de la radio en Nouvelle-Aquitaine. Guy Detrousselle, directeur du pôle local de Médiamétrie, dévoilera des chiffres exclusifs sur la radio en Nouvelle-Aquitaine et sa vision des enjeux pour les médias locaux. Stéphane Tésorière (Winmedia Software), Michel Colin (Mediatic Conseils), Arik Azoulay (Lilicast), Gilles Misslin (Creacast), Etienne Kordos (Creatcast)… sont également annoncés.

Inscription gratuite CLIQUEZ ICI

 

Financement participatif pour une série de podcasts patrimoniaux de RCF Poitou

Cliquez sur l’image pour lancer la vidéo

Pour financer la production d’une série de 40 podcasts à la découverte des églises locales, RCF Poitou fait appel au financement participatif (crowdfunding).

45% du projet est déjà financé grâce à des subventions de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) et l’aide des communes mais il manque encore 6’500 € pour boucler le budget. C’est pour trouver ce montant que RCF Poitou utilise la plateforme de financement participatif de RCF https://producteurdejoie.rcf.fr/

 

 

Toutes les infos sur la série de podcasts « Un jour, une église) et les modalités de financement participatif : https://producteurdejoie.rcf.fr/campagnes/un-jour-une-eglise-une-nouvelle-emission/

Le lien vers la vidéo de présentation et d’appel au don : https://www.facebook.com/rcfpoitou/videos/2240603942923218/

 

 

 

Les PME investissent de plus en plus dans le digital, au détriment des médias traditionnels

Aux Etats-Unis, la tendance est mesurée par plusieurs études (Borrel, Manifest…) : les PME investissent massivement sur Google et les réseaux sociaux et la nouvelle génération d’entrepreneurs considère le marketing avec beaucoup plus d’intérêt que les précédentes. Préparez vos équipes commerciales avec une formation qui vous permettra de profiter de cette tendance plutôt que de la subir.

Consultez l’étude Manifest en cliquant ICI

 

Outre Atlantique tous les médias locaux et nationaux ont déjà pris le virage du digital depuis plusieurs années en développant la commercialisation de leurs réseaux sociaux et de services web, avec des équipes commerciales dédiées.

 

L’engouement des commerçants pour Facebook est déjà présent en France et les commerciaux le sentent bien sur le terrain. Il va encore s’amplifier…

Voici 7 bonnes raisons  de former rapidement les équipes commerciales à la vente de solutions Radio + Facebook & Instagram.

  1. Pour être capable de tenir un discours professionnels face à des commerçants qui souvent maîtrisent déjà bien la publicité sur Facebook.
  2. Pour argumenter face aux annonceurs hypnotisés par les réseaux sociaux pour le rapport prix/ciblage/efficacité.
  3. Sans offres couplées Radio + Facebook, les commerciaux manquent d’arguments pour retenir des annonceurs en attentes de solutions nouvelles.
  4. Parce que le digital est le seul levier de croissance pour les médias.
  5. Parce que les équipes commerciales dynamiques qui développent des chiffres d’affaires en progression grâce à des offres Radio + Digital pertinentes,  gardent le contrôle des budgets des clients.
  6. La mise en place d’offres commerciales Radio + Facebook est très rapide, simple et ne demande pratiquement aucun investissement !
  7. Les pages Facebook des radios ont généralement des communautés 10 à 50 fois plus grandes que celles des commerçants locaux. C’est un argument de poids pour convaincre un annonceur de coupler sa communication sur la radio & les réseaux sociaux.

Si vous souhaitez former votre équipe commerciale, configurer vos offres et tarifs Facebook & Instagram, développer des revenus avec les podcasts d’entreprises et le digital en général, ne manquez pas la prochaine journée Radio + Digital à Paris le 1er juillet 2019 !

Plus d’infos : https://wp.me/pKwTO-5a6


Une formation inter radio lundi 1er juillet 2019 à paris

Infos, inscriptions : michelcolin@mediatic.ch

 

 

L’audience digitale de la radio progresse doucement, mais sûrement.

L’écoute de la radio sur les enceintes connectées progresse et rassemble en moyenne 461 000 auditeurs quotidiens. Chaque jour 2 millions de français écoutent la radio en replay, pour une durée de 1h02 en moyenne par jour et par auditeur. Au total 7,2 millions de personnes, écoutent chaque jour la radio sur un support digital.

Plus de 42 millions de Français de 13 ans et plus écoutent quotidiennement la radio. Cette audience, mesurée dans l’étude 126 000 Radio, prend en compte tous les supports d’écoute du public, aussi bien ceux dédiés à la radio que les équipements digitaux.

Le module Global Radio de l’enquête 126 000 Radio permet d’analyser les comportements d’écoute numérique de la radio. La nouvelle édition révèle que 13,3% des Français de 13 ans et plus, soit 7,2 millions de personnes, écoutent chaque jour la radio sur un support digital. Un niveau record, en progression de 1,1 point sur un an.

Le téléphone mobile reste le premier des supports numériques utilisés pour écouter la radio avec 3,9 millions d’adeptes quotidiens. Viennent ensuite l’ordinateur (1,5 million d’auditeurs), la télévision (1,2 million), la tablette (566 000) et le baladeur (125 000). L’écoute de la radio sur les enceintes à commande vocale progresse et rassemble en moyenne 461 000 auditeurs quotidiens.

Par ailleurs, chaque jour 2 millions d’individus écoutent la radio en replay*, pour une durée de 1h02 en moyenne par jour et par auditeur.

 

Sur les supports multimédia, la durée d’écoute s’établit à 2h13 en moyenne par jour et par auditeur, soit 24 minutes de moins que sur des postes de radio (2h37).

L’ordinateur est le support digital sur lequel on écoute la radio le plus longtemps (2h35 en moyenne par jour et par auditeur), soit 39 minutes de plus que sur le téléphone mobile (1h56).

Les supports multimédia représentent 13,6% du volume total d’écoute de la radio, qui prend en compte le nombre d’auditeurs et le temps qu’ils consacrent à la radio chaque jour, un niveau jamais atteint, en progression de 1,4 point en un an.

 

 

Au menu du Briefing ; le spot de la semaine, le réflexe Pavlovien, la Coupe du Monde de Foot Féminin, Instagram et la Fête des Pères

Le sommaire du BRIEFING du 17 mail 2019

  • Le spot de la semaine : ADF Stores ou comment produire une identité sonore efficace pour un petit client sans budget ?
  • Le réflexe conditionné de Pavlov permet d’expliquer l’effet d’une identité sonore sur notre cerveau.
  • Plusieurs idées pour générer du chiffre d’affaires autour de la Coupe du Monde de Foot Féminin, avec des exemples de spots, les partenaires officiels et secteurs d’activités à prospecter, un rappel des règles sur le droit à l’image, des idées de jeux antenne et réseaux sociaux autour du foot et l’exemple de l’offre commerciale de Toulouse FM.
  • Les nouvelles tendances pour améliorer l’engagement de vos publications Instagram.
  • Des idées de jeux antenne et réseau sociaux pour la Fête des Pères.

 

150 commerciaux radio sont abonnés au Briefing !

Le Briefing est une formation à distance (éligible AFDAS), un accompagnement destiné aux commerciaux radio experts ou débutants. Le Briefing c’est un email envoyé aux abonnés chaque vendredi matin à 8h00 (avec une vidéo et un support pdf) + une assistance permanente en ligne et un coaching individuel mensuel.

Demandez votre essai gratuit au Briefing, contactez michelcolin@mediatic.ch

Plus d’infos sur Le Briefing, tarifs et témoignages d’abonnés : https://wp.me/pKwTO-50C

 

 

 

Full Contact, l’émission 100% Facebook Live de #RadioContact.be

Le 3 mars dernier, Radio Contact a lancé « Full Contact », une nouvelle émission digitale diffusée sur Facebook.

Dans cette émission, 8 animateurs de Radio Contact s’affrontent dans des petits jeux simples et originaux et font gagner 1.000 euros de cadeaux aux spectateurs qui votent pour eux. Christopher Calice, à l’origine de ce nouveau projet et producteur de l’émission, explique la genèse de l’opération :

« Nous nous sommes aperçus que la consommation de Radio Contact est différente le samedi et le dimanche, ce qui peut s’expliquer notamment parce qu’il n’y a pas de 16-20 ni de Good Morning. Nous avons donc réfléchi à comment faire en sorte que les auditeurs continuent à consommer la marque Radio Contact le week-end sans pour autant qu’ils ne l’écoutent. Contact touche beaucoup de personnes sur les réseaux sociaux et Facebook en particulier, où nous pouvons atteindre plus de 430000 personnes, ce qui est énorme. Nous avons donc créé une émission digitale, d’une durée de 25 à 30 min, durant laquelle nos auditeurs qui ne nous écoutent pas en radio peuvent nous consommer sur le digital. »

Grâce à ce nouveau concept, Radio Contact se distingue en utilisant un système de diffusion novateur. L’émission est diffusée sous la forme d’un faux live, appelé « Première » dans le jargon Facebook. Elle est également diffusée en simultanée sur toutes les pages des animateurs de Contact, ce qui permet à « Full Contact » d’avoir une portée très importante. Cette nouvelle émission est également innovante par son contenu.

 

« Nous nous sommes aperçus qu’il était rare de voir les différentes personnalités de Radio Contact réunies au sein d’un même projet. L’idée était de les faire passer un bon moment ensemble et de créer une sorte de Team building filmé. L’avantage d’un produit digital est que l’on peut clairement casser les codes de la télé et avoir un produit plus BRUT, plus authentique, plus simple, plus délirant et faire de chouettes choses mais avec très peu de budget et une équipe réduite » explique Christopher Badics, réalisateur, scénariste et cadreur de l’émission. « Créer une émission MULTI CAM de plus de 20 minutes avec une petite équipe de 6 personnes relève du défi mais nous nous sommes tellement amusés en la réalisant et en l’écrivant que tout s’est fait très naturellement et dans la bonne humeur. C’est loin d’être un produit lisse et ennuyeux, c’est parfois puéril mais toujours drôle, sincère et audacieux. »

La première émission du 3 mars : 45’000 vues, 674 partages et 770 likes. https://www.facebook.com/RadioContact/videos/249001469379493/

La seconde émission du 24 avril, 79’000 vues, 648 partages, 678 likes
https://www.facebook.com/RadioContact/videos/486106771925890/

 

Spotify teste la pub audio activée par la voix

Le service de streaming musical suédois Spotify va proposer un nouveau format de publicité à ses utilisateurs non-abonnés consistant à interagir avec la voix (disponible uniquement aux États-Unis pour le moment). 

En prononçant «play now», l’auditeur pourra accéder au contenu proposé par la publicité en cours.  Spotify utilise elle-même le format publicitaire pour faire la promotion de l’un de ses podcasts originaux « Stay free ; the story of The Clash ».

Spotify pense que les annonces vocales lui permettront de tirer parti de l’intérêt croissant des consommateurs pour l’utilisation de commandes vocales et d’assistants intelligents, des domaines dans lesquels toutes les grandes entreprises technologiques investissent avec leurs assistants intégrés et leurs haut-parleurs intelligents pour la maison.

«Nous pensons que la voix, sur toutes les plateformes, est un domaine de croissance essentiel, en particulier pour la musique et le contenu audio», a déclaré lundi aux investisseurs le cofondateur et PDG de Spotify, Daniel Ek. «Nous investissons dans ce domaine et nous testons des moyens d’explorer et d’affiner notre offre dans ce domaine», a-t-il déclaré.

En outre, la société pense que les annonces vocales peuvent aider les spécialistes du marketing à atteindre leur public à un moment où les gens sont plus conscients de combien de temps ils regardent l’écran de leur téléphone – et tentent des «détox de l’écran» où ils ne prennent pas leur temps. appareil aussi souvent. Auparavant, ils avaient peut-être vu un élément visuel, puis exploité un lien pour en savoir plus ou auraient recherché le contenu de l’annonceur d’une autre manière.

Le test en cours est disponible aux États-Unis uniquement pour les utilisateurs gratuits de l’application Spotify sur iOS ou Android. Il utilise la technologie publicitaire Spotify construite en interne, indique la société. Spotify indique qu’il n’a pas de modèle de tarification à ce stade de test alpha.

Spotify n’est pas le seul service de diffusion de musique en continu à tester les annonces compatibles avec la voix.

Le mois dernier, Pandora a confirmé qu’elle commencerait à tester les annonces vocales interactives plus tard en 2019. Dans ce cas, les annonces vocales demanderont aux auditeurs s’ils souhaitent en savoir plus sur un produit ou un service, et leur laisser le temps de répondre «oui». ou non. »

La technologie vocale est presque omniprésente de nos jours. Un rapport récent de Juniper Research indique que 2,5 milliards d’assistants vocaux numériques sont actuellement utilisés, et que ce chiffre passera à 8 milliards d’ici 2023. Cependant, les assistants vocaux répondent à nos attentes en réglant des alarmes et minuteries, écouter de la musique et des nouvelles, contrôler notre maison intelligente ou transmettre les informations que nous demandons – ne tentez pas de nous pousser à faire ce que la société nous demande de faire. On ne sait donc pas comment les consommateurs répondront aux annonces vocales: qu’ils ignorent en grande partie leurs demandes, qu’ils les haïssent suffisamment pour les désactiver ou s’ils s’engagent activement.

Ces premiers tests aideront à découvrir certaines de ces informations, qui pourraient par la suite expliquer comment les annonces vocales devraient fonctionner sur d’autres plates-formes, telles que nos haut-parleurs intelligents activés par la voix.

Source Techrunch.com