4e Briefing hebdo « spécial coronavirus », un condensé d’idées positives pour commerciaux radio confinés.

l’unique formation continue à distance pour les pros de la pub radio

Accès gratuit  pour soutenir les commerciaux radio confinés et en mode télé-travail durant la crise du Covid 19

Au sommaire du 10 avril 2020

Briefing spécial confinement n°4

 

  • Le spot de la semaine : Garage Essalmi, un exemple de spot solidaire vendu par la régie Force 1 Publicité.
  • Pas de relâche durant le confinement ! 7 conseils pour les commerciaux confinés.
  • Les premières mesures d’audience radio avant et pendant le confinement en Suisse et les chiffres Médiamétrie et ACPM en France.

  • Plus de 160 exemples de spots radios diffusés en local et la liste des nombreux secteurs d’activités qui communiquent durant le confinement.
  • Un cabinet d’avocats communique sur Télévision Loire 7.
  • Des exemples d’annonceurs locaux qui communiquent de manière responsable et utile en radio durant le confinement.
  • Une sélection de bonnes idées solidaires développées par des radios aux USA et en France.
  • De nouvelles solutions pour aider vos clients à vendre en ligne et à organiser les livraisons.
  • Un lien vers des exemples de spots d’auto-promotion pour la publicité sur le média radio durant la crise.
  • La piqûre de rappel de formation : les fondamentaux radio vus par Culture Pub.

Vous aussi, comme plus de 400 commerciaux radio,
abonnez-vous au Briefing !

Le Briefing est une formation à distance (éligible AFDAS), un accompagnement destiné aux commerciaux radio experts ou débutants. Le Briefing c’est un email envoyé aux abonnés chaque vendredi matin à 8h00 (avec une vidéo et un support pdf) + une assistance permanente en ligne et un coaching individuel mensuel.

Accès gratuit  pour soutenir les commerciaux radio confinés et en mode télé-travail durant la crise du Covid 19

Plus d’infos sur Le Briefing, tarifs et témoignages d’abonnés : https://wp.me/pKwTO-50C

Pour vous abonner au Briefing, contactez michelcolin@mediatic.ch

 

 

 

 

Spotify lance en France sa plateforme de création & diffusion de publicité en libre service.

(Source CBNews) Le service de streaming musical suédois Spotify a annoncé l’arrivée en France de sa plateforme publicitaire en libre-service, Ad Studio, « dans le but d’aider les entreprises à se faire entendre facilement et rapidement à un prix abordable ». Sans frais supplémentaires, les annonceurs peuvent télécharger un script et Spotify livrera leur publicité audio entièrement produite avec la musique de fond et la voix off de leur choix en une heure seulement (jusqu’à 48 heures). Pendant la période bêta, plus d’un tiers des annonceurs Ad Studio ont profité de cet outil gratuit.

 

 

La plateforme accueille de nouvelles fonctionnalités : une extension de la suite Spotify de ciblage par intérêt et en temps réel basé sur la musique et le streaming de podcasts, y compris le ciblage des auditeurs de podcasts professionnels ; un nombre croissant d’annonceurs peuvent cibler de 2 000 à 180 000 zones géographiques dans le monde ; l’introduction de plusieurs call to action (CTA) au-delà du bouton « En savoir plus ». Les annonceurs peuvent désormais choisir entre 13 CTA, tels que « Partager », « Obtenir un coupon » ou « Acheter maintenant ».

Ad Studio donne la possibilité aux entreprises de toutes tailles de créer et diffuser des publicités audio riches et ciblées sur Spotify, de manière clé en main et à moindre coût.

 

 

 

115 exemples de spots radios conçus et diffusés durant le confinement

Les commerciaux radio abonnés gratuitement au Briefing Special Coronavirus reçoivent chaque semaine des exemples de spots radios conçus, produits et diffusés durant le confinement.

Cette collection de spots permet d’identifier les annonceurs qui communiquent en radio durant la crise et les styles de messages utilisés. Les commerciaux radio peuvent ainsi contacter des annonceurs locaux et partager ces exemples avec eux pour les motiver à communiquer durant la crise.

Merci aux studios, régies  et radios qui ont alimenté cette playlist de spot « Coronavirus » : AB Studio, CI Media, Django, Enjoy, Force 1 Publicité, Happy Media, Jeu de Pistes, Jingle for You, Keops, Kiss FM, M105, Oxymedia, Totem, Radio Gatine, Rhône FM, ONE FM, Radio Mont Blanc, Régie Radio Régions, RTS, StudioMix, Synthèse Productions, Sweet FM, Urgence Media, …

Vous pouvez aussi alimenter cette playlist en envoyant vos spots à michelcolin@mediatic.ch.

Pour écouter et télécharger ces exemples de spots, il vous suffit de vous abonner gratuitement au Briefing Special Coronavirus en cliquant sur le lien ci-dessous.

 

Plus d’infos sur le Briefing Special Coronavirus

 

3e Briefing hebdo « spécial coronavirus »; un condensé d’idées positives pour commerciaux radio confinés.

l’unique formation continue à distance pour les pros de la pub radio

Accès gratuit  pour soutenir les commerciaux radio confinés et en mode télé-travail durant la crise du Covid 19

Au sommaire du 3 avril 2020

Briefing spécial confinement n°3

 

  • Le spot de la semaine : Ville de Granby, un exemple de spot diffusé pendant le confinement sur M105.
  • Pas de relâche durant le confinement ! 5 conseils pour les commerciaux confinés.
  • Les études Kantar vous informent sur les comportements des consommateurs confinés et l’impact de la crise sur les médias.
  • Les perspectives sombres et durables pour de nombreux médias.
  • Les recommandations de l’ARPP pour une communication de crise responsable.
  • Comment se préparer et trouver des idées avant d’appeler vos clients ?
  • La liste de toutes les activités autorisées durant la crise et 100 exemples de spots diffusés cette semaine en radio.

 

  • Une vingtaine de bonnes questions à poser à vos clients au téléphone.
  • Organisez un webinar pour aider vos clients à bien communiquer durant la crise.
  • Des idées créatives à revendre et des exemples de publications sociales pour une dizaine de secteurs d’activités.
  • Des exemples d’opérations de soutien organisées par des radios.
  • Des solutions pour aider vos clients à vendre en ligne et à organiser les livraisons.
  • La piqûre de rappel de formation : l’auto-promotion du service commercial, une bonne solution pour générer des appels entrants.

Vous aussi, comme plus de 330 commerciaux radio,
abonnez-vous au Briefing !

Le Briefing est une formation à distance (éligible AFDAS), un accompagnement destiné aux commerciaux radio experts ou débutants. Le Briefing c’est un email envoyé aux abonnés chaque vendredi matin à 8h00 (avec une vidéo et un support pdf) + une assistance permanente en ligne et un coaching individuel mensuel.

Accès gratuit  pour soutenir les commerciaux radio confinés et en mode télé-travail durant la crise du Covid 19

Plus d’infos sur Le Briefing, tarifs et témoignages d’abonnés : https://wp.me/pKwTO-50C

Pour vous abonner au Briefing, contactez michelcolin@mediatic.ch

 

 

 

 

Les recettes nationales des Indés Radios seront proches de 0 en mai

Jean-Éric Valli, Président des Indés Radio, était hier l’invité de « La Lettre Pro à la maison », interviewé par François Quairel. Extraits choisis.

Êtes-vous inquiet pour la survie de certaines radios ?

Jean-Éric Valli  : « Par principe oui, car personne ne pourra dire quand la crise sera terminée. Je pense que l’on peut tenir 2 mois, je ne suis pas sûr que l’on pourra tenir plus de 3 mois. Si les aides annoncées sont au rendez-vous, je ne suis pas inquiet. Mais on ne sortira pas indemne de tout ça. Un encouragement gouvernemental en direction des annonceurs sera le bienvenu. »

Quels sont les retours de TF1 Publicité, la régie nationale ?

Jean-Éric Valli : « Le chiffre d’affaire national (92,5 Mio € en 2019) est en chute de -40% en mars pour le diffusé (0 au niveau des signatures),  -80% en avril et je table sur un mois de mai proche de 0 même en sortant de la crise sanitaire. Avec le décalage de paiement, mars sera payé en mai, avril en juin. Il faut donc s’attendre à aucun revenu national reversé en juillet ».

Quelle est la situation au sein des Indés Radio et du Groupe 1981 ?

Jean-Éric Valli : « Notre chiffre d’affaire est en train de tendre vers 0. Tous les postes non essentiels au fonctionnement de la radio sont en chômage partiel ; d ‘une manière générale tous les postes commerciaux, puisqu’il n’y a plus de clients, une grosse part des services administratifs, ceux qui ne sont pas essentiels au fonctionnement de la radio, une partie des postes techniques et antenne. Dans le Groupe 1981, sur 110 salariés, 57 sont au chômage partiel ».

Comment se prépare la reprise ?

Jean-Éric Valli :  « La psychologie de tout le monde est de fabriquer un programme radio cohérent, qualitatif, qui correspond à la situation. Comment on se prépare à la suite ? Euh… la date de fin de confinement on ne la maîtrise pas…. C’est compliqué de se transposer dans le futur. Ce qu’on essaie de faire, c’est de ne pas hypothéquer le futur dans des décisions présentes. Donc on est particulièrement attentif à la diffusion des annonceurs qui nous font confiance en ce moment, on les valorise dans nos écrans, on a même instauré un message de remerciement sur nos stations Groupe 1981. On continue à travailler sur les dossiers DAB. Mais j’avoue que c’est assez compliqué pour la plupart d’entre nous parce que quand la crise est aussi majeure, que les recettes sont aussi atteintes, c’est assez difficile de se transposer dans le futur. »

Interview à revoir dans l’intégralité ICI

 

 

Sévère baisse des investissements pub aux USA jusqu’en juin, le 2nd semestre 2020 reste indécis

Près de 400 décideurs américains (agences et annonceurs) ont été interrogés par l’Iab USA sur leurs perspectives d’investissement pub dans le contexte actuel. Les chiffres clés :

 

• 74% des annonceurs pensent que le coronavirus aura un impact plus important sur les dépenses publicitaires américaines que la crise financière de 2008-09

• 63% des interrogés ont modifié les contenus de leurs messages publicitaires.

• La baisse des investissements pub radio passera de -45% en mars/avril à -35% en mai/juin.

 

 

• Près d’un quart (24%) des annonceurs ont suspendu toutes les dépenses publicitaires pour le reste du premier et du deuxième trimestre 2020.

 

 

• Attendez-vous à une diminution de 20% des dépenses initiales par rapport au plan initial

42% des répondants ajustent leurs dépenses publicitaires pour le reste du T1 et du T2

 

 

• Attendez-vous à un impact légèrement moins négatif sur les dépenses numériques que sur les dépenses traditionnelles pour les T1 et T2

• L’impact sur les dépenses des T3 et T4 devrait être plus modeste. Seulement 88% des annonceurs pensent modifier leurs investissements publicitaires sur le 2e semestre 2020.

Un quart des décideurs a modifié ses plans pour le second semestre tandis que 2 tiers d’entre eux n’ont pas encore pris de décision à ce sujet.

 

 

Source : https://www.iab.com/wp-content/uploads/2020/03/IAB-C19-BuySide_Ad-Spend-Pulse_FINAL.pdf

 

 

 

Les nouvelles habitudes d’achat entraîneront des changements de comportement permanents, selon l’étude WARC.

 

WARC analyse l’effet du COVID-19 sur l’industrie des produits de grande consommation (FMCG) et par conséquence sur le marché  publicitaire mondial. Voici les points clés de l’étude de mars 2020.

  • Une récession économique est désormais hautement probable; cela risque d’entraîner une récession publicitaire.
  • Au cours de la dernière récession, l’argent publicitaire est passé à la recherche payante (Adwords et Facebook Ads).
  • Les secteurs de l’alimentation et des boissons ont moins réduit leurs dépenses que l’ensemble du marché.
  • Les principaux annonceurs de FMCG ont réduit leurs investissements publicitaires et marketing lors de la dernière récession de 2008/09, mais ils se sont maintenus en pourcentage du chiffre d’affaires.
  • L’argent de la publicité FMCG se déplace en ligne, mais le branding est toujours important, surtout lors de la vente via des détaillants tiers et non directement aux clients.
  • Les ventes de FMCG sur Tmall et Amazon ont explosé. Les pure players peuvent devenir plus importants pour les acheteurs FMCG.
  • Les consommateurs s’adaptent à «vivre une nouvelle normalité», et de nouvelles habitudes d’achat peuvent entraîner des changements de comportement permanents.

 

Source : Warc.com

 

 

Depuis le 16 mars, la radio a perdu 65% de son volume publicitaire selon l’étude Kantar Covid-19

La 1ère étude de Kantar «Covid-19 Monitor» mesure l’évolution des comportements médias du 1er au 22 mars 2020.

  • La consommation média augmente, mais les volumes publicitaires baissent fortement depuis le 16 mars.
  • Selon Kantar, 25 % des sondés évoquent une consommation en hausse du média radio, tandis que 11 % l’écouteraient moins.

  • En radio, la durée publicitaire est en baisse de -65% entre l’avant et l’après 16/03.
  • Le média a perdu 35% de ses annonceurs entre début mars et le 22 mars.
  • Malgré une reprise de communication spécifique pour Intermarché ou Casino, la distribution contribue pour 54% à la baisse.

 

  • Sur Facebook mobile, l’étude Kantar montre une stabilité des investissements publicitaires durant la période du 1er au 22 mars avec des campagnes du secteur banque-assurance et beauté
  • Les nouveaux annnonceurs ; les jeux en ligne (Woodiz, Pokerstars), la formation (Babbel, Mind Valley…) et les messageries et réseaux sociaux (WhatsApp, Linkedin).