La nouvelle vague arrive : 176 Radios Numériques Terrestres sélectionnées à Paris, Marseille et Nice !

Le lancement de la Radio Numérique Terrestre en France semblait compromis suite au retrait des groupes Lagardère, NRJ Group, RTL Group et NextRadioTV et  suite à la décision du gouvernement de renoncer provisoirement à préempter des fréquences en RNT pour Radio France.  Le CSA a toutefois poursuivi la procédure et publié hier la liste des 176 programmes retenus à Paris (68), Marseille (54) et Nice (54).

Une trentaine de nouvelles marques viennent enrichir l’offre radio (Goom, FG Chic, Euronews Radio, Ouï FM Collector, Paname (NovaPress…). D’autres radios arrivent à Paris (Radio Monaco, Vitamine, Top Music…), à Nice  (Radio FG, DICI Radio, Radio Star, Vitamine, RTS…) et à Marseille (Ado, Latina FM, Ouï FM, TSF Jazz, Hit & Sport…). Au total 176 nouveaux modèles économiques qu’il faudra trouver d’une manière ou d’une autre, sur le marché de la publicité nationale, sur le marché local et à travers des revenus digitaux complémentaires (display, affiliation, marketing holistique, base de données…). Du boulot en perspective pour les régies locales, et des opportunités d’emplois pour les commerciaux radio qui auront su prendre le virage digital.

Lire la suite

Webradios : les 7 secrets de la réussite

Le modèle économique de la webradio se profile. Monétisation des flux sans pub, pré roll, display, spots, OPS, affiliation, e-commerce… Les sources de profits sont multiples. Les revenus potentiels des webradios sont bien plus diversifiés que ceux de leurs ancêtres, les FM. Il faut maintenant séduire l’annonceur, lui expliquer ce qu’il a à gagner. Pour en arriver là, il est nécessaire de respecter quelques règles de bases.

7 lois fondamentales de la radio s’imposent aux webradios :

  1. La présence, le confort. Pas de FM puissante sans signal impressionnant. Donc pas de webradio leader sans un flux continu HD sur tous les canaux possibles. A défaut, les auditeurs iront là où le confort d’écoute est meilleur, chercher de la musique digitale ou des podcasts.
  2. La proximité est un atout majeur, qu’elle soit géo-localisée ou relationnelle. Depuis toujours, la radio est un réseau social interactif et instantané. La longue traîne des webradios sera, elle aussi, dominée par quelques marques globales et d’innombrables médias communautaires.
  3. Le programme doit être orchestré par des orfèvres, pas seulement par des machines. Les contenus interactifs, musique, divertissement ou infos, engagent l’auditeur.
  4. La promotion, le branding, la communication, doivent atteindre la bonne cible, aux bons moments, dans le bon contexte. Et plus brillante sera votre marque, plus elle attirera et captera l’attention.
  5. Le marketing doit être pensé comme l’un des piliers de la réussite de l’aventure. Marketing auditeur autant que marketing client.
  6. La valeur, le bénéfice pour l’annonceur, tant quali que quanti, doit être mesurable. Au marketing, de véritables ingénieurs en solutions doivent apporter leur expertise du média : stratégie, création publicitaire, média planning, stats, R.O.I..
  7. L’intégration multiplateforme doit être optimisée avec inventivité : la radio visuelle, le dialogue social, les alertes, le mobile, le e-commerce, les données utilisateurs…

C’est ensuite que le jeu de séduction peut commencer. Les annonceurs seront intéressés par des performances pertinentes, hyper ciblées, des idées créatives personnalisées, multiplateformes, et avant tout par des solutions efficaces.

Michel Colin
www.radiopub.fr 

12 conseils pour recueillir plus de dons afin d’augmenter les ressources de votre radio communautaire ou associative

Pour multiplier les chances de recueillir des dons il faut simplifier la démarche des donateurs potentiels. Le site Internet et les réseaux sociaux comme Facebook sont des canaux très efficaces pour solliciter des apports d’argent de la part de toutes sortes de donateurs, en particulier de la diaspora pour les sites de radios communautaires.

12 conseils pour recueillir plus de dons :

1. Créer une page ou un groupe Facebook afin d’élargir votre réseau social et votre communauté “d’amis”. Placer dans le profil Facebook un logo “DONS” en évidence qui dirigera d’un clic les internautes vers la page de votre site dédiée aux recueil de dons. (un exemple récent sur le site de radio Cristal)
2. Placer un logo “DONS” en évidence sur la home page du site web de la radio
3. Dédier une page du site aux différentes manières de faire un don
5. Afficher un exemple de don mensuel, avec un petit montant et une photo pour capter l’attention
6. Organiser une page formulaire pour simplifier la démarche
7. Diriger les donateurs vers un numéro de téléphone pour effectuer un don
8. Mettre en évidence une adresse pour un envoi postal
9. Promouvoir l’idée d’un prélèvement automatique mensuel
10. Montrer un projet en cours pour stimuler et rendre l’acte de donation plus concret. Expliquer la manière dont l’argent
sera utilisée
11. Solliciter le don à travers le testament
12. Faire appel à des donateurs institutionnels, bailleurs de fonds, entreprises, fondations

Le site AMREF montre les différentes possibilités :

amref website

amref france

La pérennité des radios associatives

remycfm.jpg
Rémy Torroella, coordinateur d'antenne, CFM Caussade

Trois menaces pointent à l'horizon des radios associatives françaises :

  1. le coût d'un développement vers la radio numérique,
  2. les incertitudes sur le FSER (Fond de soutien à l'expression radiophonique)
  3. la fin de certains contrats d'accompagnement à l'emploi (CAE).

Pour assurer leur pérennité, les radios associatives doivent développer deux principales sources de revenus qui pourraient à terme compenser ces menaces :

  • L'optimisation de l'espace publicitaire. Il s'agira de bien vendre, au meilleur prix afin de ne pas encombrer l'antenne de spots au rabais. Pour cela les associatives devront structurer une organisation commerciale dotée d'un marketing professionnel (un ou des vendeurs, un studio de production, le suivi administratif et la planification…).
  • Les revenus annexes. La démarche prospective pour la co-production de programmes devra être renforcée. Les autres sources de revenus devront être exploitées de manière professionnelles (le site internet, les SMS, les animations et sonorisations, la production audio…).

Pour toute documentation sur les formations commerciales et marketing radio qui vous aideront à passer ce cap difficile, contactez Mediatic Conseils : michelcolin@mediatic.ch