Voice Sales propose de lier directement l’annonceur à l’auditeur par la voix

« VoiceSales » a pour vocation de simplifier l’acte d’achat suite à l’écoute d’un spot publicitaire sur une enceinte connectée. Ce concept a été présenté il y a un mois à Vienne, à l’occasion du « hackathon » Radio Hack Europe, événement qui précède les Radiodays.

Un « bouton d’achat » vocal


Les fameux boutons d' »achat immédiat » ont maintenant leur version vocale. Concrètement, avec VoiceSales, à l’instant où une publicité est diffusée via Google Assistant ou Alexa (que ce soit en pré-roll d’un podcast, intégré au sein d’un stream, …), l’utilisateur a la possibilité d’interagir avec le spot publicitaire. Il peut directement demander à acheter le produit en question, ou bien recevoir plus d’informations par message/mail.

(Source : voicesales.io)​ Le prototype de VoiceSales a été présenté par 169Labs, une agence spécialisée dans les interfaces vocales à Munich.

Un système avantageux pour tout le monde 

– Le processus d’achat est simplifié pour l’auditeur. Il n’a pas à se souvenir d’aller à un endroit en particulier pour acheter précisément ce qu’il a entendu. Il n’a pas besoin non plus d’aller sur un site internet via un autre appareil s’il est intéressé par le produit.
– Un tel dispositif permet à l’annonceur de mesurer différemment l’impact et l’efficacité de sa campagne publicitaire. Cela lui donne également des métriques supplémentaires (exemple : il pourra savoir sur quelles tranches horaires les auditeurs sont plus enclins à l’acte d’achat spontané).
– Les régies pourraient faire évoluer leurs offres, les radios pourraient revoir la façon dont elles sont rémunérées par la publicité. Par exemple on peut imaginer un revenu-sharing/équivalent d’un CPA,  une commission sur chaque action d’achat ou sur chaque demande d’information effectuée directement à l’écoute d’un spot.

Les équipes de 169Labs ont développé ce « skill » justement parce que les broadcasters leur disaient : « On ne peut pas se faire de l’argent avec les agents vocaux ». Ils ont montré le contraire.

VoiceSales en est encore au stade embryonnaire, mais c’est l’occasion de comprendre que la publicité audio/radio peut se renouveler ; il reste encore plein d’opportunités à creuser.

Radiohack Europe, de nouvelles idées pour l’industrie

La présentation du projet est disponible en vidéo sur le Facebook des Radiodays, à partir de la 46ème minute. Vous pourrez y retrouver tous les autres projets présentés durant ce « concours » d’innovation.

Le projet VoiceSales a été retenu par le jury, mais c’est l’équipe « Divvy » qui a remporté cette édition. Divvy est une solution pour partager du contenu audio par la voix.
Le cas d’utilisation : vous écoutez une émission de radio, vous appréciez la blague qu’un animateur vient de faire. Comment partager ce moment sur les réseaux sociaux ? Actuellement, c’est assez compliqué, il faut être assez motivé et réaliser plusieurs opérations. Divvy permet, via Alexa, de partager les X dernières secondes, directement par la voix. Exemple : « Alexa, partage les 45 dernières secondes à Henri ». Cela apporte un vrai plus pour les auditeurs… mais certes pas vraiment (en terme d’opportunités d’affaires) pour les radios  malheureusement.

Les 4 autres projets, présentés, non retenus par le jury :

– GlobAlert, système d’alerte (cas de catastrophes naturelles, etc.) pour smart speakers
– EDDA, concept d' »audio augmenté », permettant d’enrichir l’audio par du texte, des images, etc.
– LikeNow!, qui permet à l’auditeur de « liker » par la voix ce qu’il écoute, via Alexa. L’animateur radio reçoit en temps réel les réactions de ces auditeurs. Idée complémentaire à Divvy par ailleurs.
– MySmartRadio, une radio personnalisée selon les goûts utilisateurs. L’auditeur dit quand il aime et quand il n’aime pas ce qu’il écoute, une IA apprend et diffuse la playlist idéale pour l’auditeur. Très bon concept, mais la présentation rappelle Spotify/Deezer Flow, car la démonstration a été basée sur de la musique. C’est dommage, cela aurait eu, à priori, plus de sens de montrer la possibilité d’avoir une playlist contenant un subtile mélange de contenus éditoriaux produit par différents broadcasters ET de publicités personnalisées.

 

Anthony Gourraud
Ingénieur d’études et de développement
MEDIAMEETING

 

 

 

Le palmarès des Trophées du Spot Publicitaire Radio de La Réunion 2018

Pour la 1ère fois, le Syndicat des Professionnels de l’Audiovisuel de La Réunion et l’AACC Outre-Mer, ont récompensé à l’occasion de la Soirée de la Radio, les annonceurs, studios de production et agences réunionnaises ayant produit les meilleurs spots publicitaires radio diffusés sur les ondes locales. Plus de 70 spots ont été présentés à un Jury de professionnels indépendants, composé d’agences de publicité et de studios de production.

 

 Le Grand Prix 2018 du spot publicitaire radio et prix catégorie Divers : Doulux et Havas Réunion

 

Catégorie Automobile : COTRANS et Havas Réunion

 

Alimentation : SICRE (Café Le Lion) et HTC

 

Distribution : Décathlon et Havas Réunio

 

Téléphonie, Internet, Télévision Payante : Parabole Réunion et Court Circuit

 

Equipement de la maison : Ixina et Melting Spot

 

Contact presse : Benoit Lamaury / B.lamaury@mediapromotion.re / 06.92.43.22.67

 

Qui seront les nouvelles Etoiles de la Pub 2018 ?

Rendez-vous le 6 avril au théâtre Sébastopol de Lille pour la 11e cérémonie des Etoiles de la Pub 2018. Le jury et le public décerneront 8 prix pour récompenser les différents gagnants, évaluant ainsi la concordance avec le sujet donné, mais également la créativité, l’originalité et la prise de risque des participants. De nombreuses animations autour du monde de la publicité et de la communication auront lieu entre les présentations.

 

Pour cette 11ème édition du concours Les Etoiles de la Pub, c’est finalement près de 300 étudiants qui se sont mobilisés pour répondre aux problématiques proposées par Air France, Tiger et Brief.me. La pré-sélection pour la finale a eu lieu en compagnie de jurys venant de Havas, Plainpicture et La Voix Media. À l’issue de celle-ci ce sont donc 22 projets portés par 44 étudiants qui ont été retenu pour le soir de la grande finale au théâtre Sébastopol à Lille.

A l’issue de la soirée, les finalistes auront l’occasion d’échanger autour d’un cocktail avec les professionnels présents lors de la finale.

Réservez vite vos places !

Le prix des places pour la soirée s’élève à 6€ si achetées via Pumpkin. Des places sont également disponibles sur le site de la Fnac et TicketMaster.

Pour plus d’informations,  consultez le site : https://lesetoilesdelapub.com/
ou la page Facebook.

 

 

Vos bases de données seront-elles en conformité d’ici le 25 mai ?

Tout ce que vous devez savoir sur le RGPD en 3 minutes !

(Source La Reclame.fr) Effectif le 25 mai, le RGPD est censé effrayer le secteur de la data et du marketing en Europe… voire, selon certains, provoquer son effondrement ! Ce nouveau règlement européen érige le consentement et la responsabilité envers la donnée comme principes clés de tout contact marketing. Si bien qu’un mauvais usage de la data sera bientôt sanctionnable jusqu’à 20 millions d’euros (ou 4% du chiffre d’affaires).

Mais pour Olivier Martineau, le RGPD va plutôt « permettre à l’Europe d’être en avance sur son temps, et notamment face à l’Amérique des GAFA ou à l’Asie des BATX ». Pour le CEO et co-fondateur de la solution marketing SPREAD, les entreprises qui auront un usage respectueux de la donnée sont celles qui l’emporteront au final, « car cela va dans le sens de la relation client ». Celui-ci nous livre dans cette nouvelle interview minute quelques précieux conseils pour être rapidement en conformité avec le RGPD.

 

Bonus : le RGPD s’applique-t-il aussi au B to B ?

 

 

 

Et pour en savoir plus, téléchargez le livre blanc de SPREAD « 99 JOURS POUR VOUS METTRE EN CONFORMITÉ »

 

 

La Corse stimule l’imagination des auditeurs de RTL

L’agence du Tourisme de la Corse part en campagne radio avec l’agence Mademoiselle Scarlett (Makheia Group) et M6 Publicité (ex IP France). L’île de beauté dévoile ses charmes avec 4 spots radio décrivant 4 micro-régions. Le dispositif est diffusé sur RTL pendant 2 mois.

 

 

Ne laissez pas vos commerciaux sans arguments ni solutions ! Vendez des solutions Radio + Facebook !

Les commerciaux sont en difficultés face à des annonceurs qui remettent en questions leurs habitudes de communication traditionnelles ? Vos clients sont de plus en plus tentés par la publicité sur Facebook ?  Ne laissez pas vos commerciaux sans arguments ni solutions ! Une formation commerciale Radio + Facebook s’impose ! Cette journée vous permettra de  générer de nouveaux revenus et de consolider votre chiffre d’affaires radio.

 

Apprenez à vendre des offres Radio + Facebook !

Formation inter-radios le jeudi 12 avril 2018 à Paris 

Développez facilement des ventes additionnelles Radio + Facebook ; applications jeux-concours, publications commerciales, Facebook Ads, spots radio en vidéo, Facebook Live, sponsoring de publications,  community management des pages de vos clients, opérations push sms et e-mailings, récupération et exploitation de bases de données opt-in… Consolidez votre CA radio et gagnez de nouveaux annonceurs intéressés par les réseaux sociaux et donnez une « image digitale » à votre radio. Un atelier 100% pratique. Vous repartirez avec des solutions simples et des offres prêtes à vendre.

  (Infos détaillées Inscriptions / A lire absolument si vous n’êtes pas convaincu !)

Consultez les témoignages de participants en cliquant ICI 


 

Mediatic Conseils est un organisme étranger déclaré et référencé Data Dock qui vous permet d’obtenir en France une prise en charge des frais de formation auprès de l’Afdas.

Mediatic Conseils Sarl – 35 rue des Bains – Case Postale 5615 – 1211 Genève 11 – CH –
Tel +41 22 809 94 01- Fax +41 22 809 94 00 – Email : conseils@mediatic.ch

Déclaration d’activité enregistrée sous le n° 82 00 02758 74 auprès du Préfet de Région Rhône-Alpes. Organisme étranger référencé Data-Dock, Numéro AFDAS 40410.
IDE : CHE-110.478.390 TVA – RC : CH-660.0.071.004-1

 

 

#RDE2018. LES RADIODAYS PERMETTENT DE RESSENTIR LE POULS ET D’ANTICIPER L’ÉVOLUTION DE L’INDUSTRIE RADIOPHONIQUE.

#RADIODAYS EUROPE 2018 – VIENNE. C’est l’heure du bilan au micro de la Lettre Pro.

Retrouvez l’article de François Quairel sur La Lettre Pro 

 

 

#RDE2018 LA RADIO EST MORTE, VIVE L’AUDIO !

#RADIODAYS EUROPE 2018 – VIENNE.  Ben Hammersley, éminent futurologiste anglosaxon, a jeté un froid devant un millier de pros de la radio en jetant un « Radio is dead ! But Audio is in its Golden Age ! » 

 

Avant, il était facile de prévoir l’avenir à 10 ans, mais plus maintenant. Ben pense qu’un système basé sur des règles est la bonne voie à suivre ! À mesure que la technologie change (et change très vite), la société et l’usage des médias changent aussi. 

« IP won ». L’audio en ligne a gagné la bataille contre le DAB selon Ben Hammersley. Simplement parce que pour écouter la radio on achète désormais un smartphone, pas un récepteur DAB.

«C’est la première fois dans l’histoire que nos outils, nos technologies, sont deux fois plus performants chaque année – et ça devient une constante», a déclaré Ben. Lors des siècles passés les chevaux n’ont pas doublé leurs performances chaque année ! Voilà ce qui explique nos super pouvoirs, l’accélération des tendances et des usages nouveaux.

Comme nous nous dirigeons constamment vers l’avenir, la radio elle-même est probablement morte, mais l’audio ne l’est pas. « Nous vivons un âge d’or de l’audio, plus de gens écoutent  et la diversité des programmes est meilleure que jamais. »

 

Alors, comment profiter de cet âge d’or ? « Nous devons adopter une technologie nouvelle hors des schémas traditionnels et réinventer nos processus au temps présent – tout est possible « !
Il ne faut pas reproduire « l’erreur Kodak », qui après avoir inventé le premier appareil photo numérique, avait renoncé à développer sa technologie. Le comble est qu’aujourd’hui, le succès d’Instagram repose sur des filtres qui permettent de reproduire le style analogique de Kodak…

« Si vous identifiez une technologie qui pourrait tuer votre business model….et bien elle va tuer votre business model ».

Voici un conseil de Ben Hammersley pour innover et éviter « l’erreur Kodak » :  régulièrement, consacrez une journée à analyser chaque détail de votre activité et posez vous la question : Comment puis-je moderniser chaque problème ? Quelle solution moderne pourrais-je appliquer si ce problème arrivait pour la première fois ?

Michel Colin
Mediatic Conseils