Pour motiver un prospect frileux, rien de mieux que l’écoute d’un bon spot radio !

 

Dès le début de votre rendez-vous de prospection, écoutez des bons exemples de spots radio avec vos prospects. Plus efficace que vos arguments, vos sondages ou vos remises, c’est la meilleure méthode pour donner envie de faire de la pub radio à un annonceur sceptique. N’attendez pas la fin de l’entretien pour parler du message ! Au contraire, abordez le sujet dès les premières minutes de votre découverte.

Vous pouvez soit ressortir vos meilleurs spots des archives, soit en télécharger dans la collection de plus de 2000 messages sur le blog Radiopub . Sinon,  demandez à votre studio de production de vous en fournir. La plupart des studios proposent des exemples de spots, à l’instar de Django qui vient d’alimenter une playlist Soundcloud d’une cinquantaine de spots, à consulter en cliquant ICI.

Les abonnés du Briefing, reçoivent chaque vendredi matin par email des spots créatifs avec des exemples d’offres commerciales, de dispositifs radio & digital et des arguments par secteurs d’activités, pour vendre plus efficacement. Pour plus d’infos ou pour tester gratuitement le Briefing, contactez michelcolin@mediatic.ch.

Michel Colin
Mediatic Conseils

 

 

La monétisation digitale, le talon d’Achille des radios.

Dans son dernier rapport, « Analyse comparative des revenus numériques des médias locaux » Borrell & Associates met en évidence le retard des radios américaines en terme de revenus digitaux par rapport aux autres médias. Mêmes causes, mêmes effets ; le retard français est encore plus important.

 

 

La baisse de revenus publicitaires des radios américaines (de12 milliards de $ en 2013 à 10 en 2018) n’est pas compensée par les 10% de chiffre d’affaires issus du digital. La part de marché digitale des autres médias traditionnels est bien meilleure : TV et presse écrite génèrent entre 15% et 30% de revenus digitaux. Aujourd’hui 80% des commerciaux des médias traditionnels commercialisent des solutions digitales. Selon Borrell, une station de radio américaine moyenne a généré des revenus numériques d’environ 256 000 $ en 2018.

Les 5 dernières années, le marché publicitaire digital local a triplé. Aujourd’hui 63% des investissements des annonceurs locaux vont sur le digital et en grande partie sur Facebook (et les annonceurs en sont très satisfaits).

Entre 2013 et 2018, la publicité radiophonique et télévisuelle a perdu environ 8 points de part de marché au profit du numérique. Borrell affirme que cela se poursuivra jusqu’en 2023. «C’est au tour des médias audiovisuels de ressentir la perturbation. Depuis 2012, les vitesses d’accès à Internet ont été multipliées par six, transformant l’audience numérique des lecteurs en auditeurs et en téléspectateurs. « 

Obtenez le rapport complet de 52 pages de Borrell ICI

Pour former vos équipes à la commercialisation Radio + Digital cliquez ICI

 

 

Au menu du Briefing ; le spot de la semaine, comment vendre des spots emploi et des posts Instagram…

Au sommaire du Briefing du 12 avril 2019

  • Le spot de la semaine : L’identité sonore « Viens donc chez Speedy » et l’interview du PDG qui témoigne de l’efficacité de son jingle radio.
  • Des arguments pour vendre des spots offres d’emploi à toutes sortes d’entreprises locales, avec 30 exemples de messages à télécharger et des idées de contenus antenne.
  • Comment vendre des publications Instagram en complément de campagnes radio ? Avec des exemples de posts et l’offre commerciale « Amplification d’un contenu Instagram » de Radio Mont Blanc.

 

  • Chaque foyer français possède en moyenne 10,5 récepteurs radio ! Le détail de l’étude CSA sur l’équipement audiovisuel des français est un bon argument pour ceux qui pensent que la radio est en péril.
  • L’étude SIRTI / IFOP sur l’attachement des français aux radios de territoires.
  • Un nouveau challenge pour les 150 commerciaux radio abonnés du Briefing : qui vendra le plus d’identités sonores avant le 31/08/2019 ?

 

150 commerciaux radio sont abonnés au Briefing !

Le Briefing est une formation à distance destinée aux commerciaux radio sous la forme d’un podcast hebdo envoyé aux abonnés chaque vendredi matin à 8h00 (avec une vidéo et un support pdf) + une assistance permanente en ligne et un coaching individuel mensuel.

Testez gratuitement le Briefing, contactezmichelcolin@mediatic.ch

Plus d’infos sur Le Briefing, tarifs et témoignages d’abonnés : https://wp.me/pKwTO-50C

 

 

 

Au menu du Briefing ; le spot de la semaine, des idées de prospection pour les 4 prochains mois, une offre commerciale clés en mains…

Au sommaire du Briefing du 5 avril 2019

  • Le spot de la semaine : Le spot de la foire de Saint Etienne montre qu’il est possible d’être créatif, loin des clichés habituellement utilisés pour ce genre d’événement.
  • Comme chaque début de mois, un tour d’horizon des événements des 4 prochains mois permet de prospecter avec anticipation, avec de bons prétextes.

  • La Fête Nationale Américaine du 4 juillet 2019 : une liste d’annonceurs potentiels, des idées de dispositifs à proposer et un exemple d’opération commerciale vendue par Toulouse FM à American Car Wash (avec l’offre et les spots).
  • Des idées d’activation de vos communautés, de jeux & concours à sponsoriser, sur vos réseaux sociaux autour de la Coupe de Monde 2019 de foot féminin.
  • La radio, ou plutôt l’audio, se porte bien ! Consultez la synthèse des tendances des Radiodays Europe 2019.
  • Découvrez le nom de la gagnante du challenge des abonnés au Briefing qui a signé 21 contrats annuels au premier trimestre 2019 !

150 commerciaux radio sont abonnés au Briefing !

Le Briefing est une formation à distance destinée aux commerciaux radio sous la forme d’un podcast hebdo envoyé aux abonnés chaque vendredi matin à 8h00 (avec une vidéo et un support pdf) + une assistance permanente en ligne et un coaching individuel mensuel.

Testez gratuitement le Briefing, contactezmichelcolin@mediatic.ch

Plus d’infos sur Le Briefing, tarifs et témoignages d’abonnés : https://wp.me/pKwTO-50C

 

 

 

Radiodays Europe 2019 : les pros ont le sourire, l’AUDIO se porte bien !

LES GRANDES TENDANCES #RDE19 : créativité, innovation, direct, podcasts, audio, crédibilité, marque média, contenus, distribution multicanaux maîtrisée…

Venus de 60 pays, 1500 professionnels de l’industrie radiophonique internationale ont partagé leurs bonnes pratiques, assisté à des présentations passionnantes, dans une ambiance plutôt optimiste. Les audiences se tiennent bien, le marché publicitaire progresse pour les plus innovants, les technologies et l’audio digital ouvrent des perspectives de croissances, le podcast explose, les menaces sont clairement identifiées (plateformes de streaming en tête)…

Le keynote d’introduction de Paul Keenan (Bauer Media) a donné le ton des 10e RDE19 : « La radio ne s’est jamais portée aussi bien ! … Le Digital est bon pour la radio … Plusieurs pays ont battu des records d’audience et de chiffres d’affaires « .

Voici les points clés, sous l’angle de la monétisation, qui ressortent de ces 3 journées de conférences :

  • Le terme Audio remplace de plus en plus le mot Radio.

    Charlotte Hager, Director Comrecon Brand Navigation Austriche

  • Les auditeurs attendent un contenu premium quelque soit le support (app, podcasts, radio, web, social, DAB, mobile…).
  • Les annonceurs ont besoin de chiffres, d’idées et de simplicité.
  • Tout le monde s’accorde pour dire que l’audio est en train de vivre son âge d’or, avec un très fort potentiel de développement à travers les podcasts, les enceintes connectés (smartspeakers), l’utilisation de l’Intelligence Artificielle (AI).

Grant Blackley – CEO SCA (TripleM…) 1er groupe media australien

  • Le DAB et les podcasts sont les 2 principaux leviers de croissance du média radio.
  • Les plateformes de streaming (Spotify, Deezer) et les groupes de presse développent une offre de podcasts natifs plus rapidement que les radios commerciales…Dans plusieurs pays, Spotify dépasse iTunes sur l’écoute des podcasts.
  • L’audience des podcasts a encore d’une très grande marge de progression.

    @RobTimony @audioXIreland

  • Le modèles de monétisation des podcasts se diversifient.
  • La créativité des opérations promo des radios étrangères illustre le dynamisme qui devrait inspirer les radio françaises …
  • La musique n’est pas un contenu attractif d’avenir, les radios musicales doivent enrichir leur offre avec un contenu premium, le plus local possible et en direct.
  • Les radios et diffuseurs audio en ligne commencent à considérer la créativité publicitaire, la qualité des spots, comme un enjeu majeur.

    Jo McCrostie, Creative Director, Global UK

  • Les marques prennent conscience de l’importance d’investir dans leur personnalité sonore. Pour leur communination audio en général et sur les smartspeakers en particulier.
  • Les radios doivent s’affranchir des clichés ringards, moderniser les promos, faire preuve de plus de créativité disruptive, connecter les auditeurs avec plus d’émotion.

 

Michel Colin
Mediatic Conseils

 

Plus de détails sur le fil Twitter @Radiopub et sur le site des Radiodays Europe 2019 : https://www.radiodayseurope.com/news 

Rendez-vous pour les Radiodays Europe 2020 à Lisbonne !

 

 

 

NRJ recycle le jeu Door Drop de KiiS FM

Du 8 au 12 avril, la matinale de NRJ animée par Manu entre 6 et 9h fait livrer 5 000 € à ses auditeurs attentifs. Et surtout réactifs. Ceux-ci, après s’être au préalable inscrits jusqu’au 5 avril sur le site internet de la station, se verront interpeller à l’antenne à 8h30, à coups d’indices. Pendant 30 secondes chrono, la somme est déposée par un livreur juste devant leur porte. S’il est à l’écoute et ouvre sa porte, l’auditeur pourra s’adonner à sa joie toute légitime de recevoir la somme. S’il maintient sa porte close, adieu les 5 000 €. Les absents ont toujours torts ! (Source CBNews).

Le jeu « Door Drop » a été rendu célèbre en Australie dans le morning de Kyle and Jackie sur KiiS Fm 1065.

Cliquez sur les images pour voir les vidéos ou aller faire un tour sur la page Facebook de l’émission : https://www.facebook.com/pg/kyleandjackieoshow/videos/

 

 

 

 

Radiodays Europe 2019 best of vidéo

La suppression des mentions légales à la radio devrait rapporter 120 millions d’euros avant fin 2019 !

La meilleure nouvelle, attendue depuis si longtemps, a été annoncée ce matin par la DGCCR (la Direction Nationale de la Concurrence à Bercy), les mentions légales dans les spots radio, c’est fini !

 

Après avoir mené plusieurs mois de concertation entre les radios, les représentants des annonceurs, régies publicitaires, agences et associations de consommateurs, la raison l’a emporté. Les mentions légales sont remplacées par la seule mention du site internet de l’annonceur dans tous les spots radios. La France se met enfin en conformité avec une directive européenne de 2005.

Hantise des concepteurs-rédacteurs publicitaires et des comédiens, les mentions légales étaient un frein important pour de nombreux secteurs d’activités qui renonçaient à la radio à cause des mentions obligatoires, souvent plus longues que le message publicitaire lui-même.

Le gain à court terme pour l’industrie de la radio française pourrait dépasser la centaine de millions d’euros d’ici la fin 2019 !

Pour plus d’infos, cliquez ICI

Michel Colin
Mediatic Conseils